(Play Hard #1) Hard to Handle, K. Bromberg


Date de publication : le 1er avril 2021 (VO : le 30 juin 2020)
Titre VO : Hard to handle
Edition : Hugo New Romance
Pages : 466
Genre : New Adult
Prix : 17,90€ en papier / 12,99€ en numérique

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Une romance sportive comme je les aime ! 


Bonsoir ! Je vous retrouve ce soir pour vous parler de la nouvelle série de K. Bromberg, une autrice que j'adore, Play Hard ! J'ai lu le premier tome la semaine dernière et j'ai tellement aimé que j'ai lu les 466 pages en une soirée ! Impossible de m'arrêter. Impossible que quitter Hunter et Dekker

Cette série met en scène les quatre sœurs Kinkade qui travaillent, pour le père, dans l'entreprise familiale. Elles sont toutes les quatre agents sportifs et on va suivre chacune des sœurs dans chaque tome.
Le premier est consacré à Dekker qui va avoir pour mission d'aller piquer le sportif d'un autre agent. La cible ? Hunter Maddox, star du hockey, pressenti pour gagner la prochaine Stanley Cup. Le souci, tous les deux ont eu une petite relation il y a quelques années qui s'est finie de façon assez abrupte... 

J'ai vraiment trouvé Hunter adorable. J'ai l'impression que par moment, tout est fait pour lui donner le rôle d'un quetard alors que franchement, il ne m'a pas du tout laissé ce sentiment. Au contraire, je pense que si Dekker ne l'avait pas quitté il y a quelques années, il serait bien resté avec elle. Et d'ailleurs, j'avais vraiment l'impression qu'elle lui faisait du mal à faire deux pas en avant et trois pas en arrière avec lui. J'ai beaucoup aimé les chapitres où on était dans sa tête parce qu'on se rend bien compte de tout ce qu'il subit, tout ce qu'il ressent. Il y a évidemment ses sentiments pour Dekker qui n'ont jamais vraiment disparu mais aussi tout ce qu'il subit à cause de sa famille. 
Il m'a fait un peu penser à Rule (mon chouchou de romance N°1) à qui l'on a aussi fait des reproches injustifiés, qui éprouve une culpabilité qui ne devrait pas être la sienne. 
Vraiment, tous les passages où Hunter est avec sa famille m'ont littéralement brisé le cœur. 

Même si Dekker m'a quelque peu énervée par moment, j'ai énormément aimé la manière dont elle se sent responsable de Hunter, dont elle le couve, elle l'aide, elle l'encourage mais sans le pousser dans ses retranchements. C'est sain et positif. Certes, c'est son boulot mais ce qu'elle fait pour Hunter dépasse tout ça. 

Autre chose que j'ai beaucoup aimé dans cette histoire, c'est que la dimension sportive n'est pas que là pour donner un décor. Non, le contexte a une vraie importance, tant pour Hunter que pour Dekker. C'est bien exploité et franchement c'est super chouette. Mais en même temps, après avoir lu la série The Player l'année dernière, je savais que c'était un domaine que l'autrice maitrisait sur le bout des doigts. 
Je suis d'autant plus impatiente de découvrir les tomes prochains puisque l'on va retrouver les sœurs de Dekker et que chaque tome se déroulera dans un univers sportif différent. 





Mes chroniques sur les autres romans de l'autrice : 

  

  

  


Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres: