La vie à portée de main, Katherine Center


Date de publication : le 11 septembre 2019 en GF et le 6 janvier 2020 en poche (VO : 7 mai 2013)
Titre VO :The Lost Husband 
Edition : Hauteville
Pages : 329
Genre : Contemporain
Prix : 18,90€ en GF / 7,90€ en poche / 5,99€ en numérique

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Une belle histoire de nouveau départ 


J'aime toujours beaucoup les histoires qui parlent de nouveau départ et je peux vous dire que La vie à portée de main n'a pas fait exception ! 

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Libby qui a perdu son mari il y a trois ans qui, depuis, vit avec ses deux enfants dans l'appartement de sa mère. Cette dernière est... assez particulière et Libby va voir comme un signe du destin la lettre de sa tante qui lui propose de venir vivre dans sa ferme, dans une ville, au fin fond du Texas. Pour la banquière qui passe sa vie en talons haut, c'est un sacré changement de troquer tailleur contre un ensemble salopette/bottes ! 

J'ai adoré l'arrivée à la ferme ! Les enfants débordent de bonheur devant tout cet espace et tous ces animaux ! Libby ne sait plus où donner de la tête entre l'envie de les laisser explorer leur nouvel univers mais aussi de les couver comme elle le fait depuis toujours. Et puis il y a la tante Jean qui est un vrai rayon de soleil. Elle est bienveillante et chaleureuse, exactement le rayon de soleil dont Libby avait besoin. 

Et évidemment, il y a aussi un homme... O'Connor. Il est bourru avec un coté ours mal léché. Il est mystérieux mais tellement génial avec les enfants ! Enfin, sauf si on considère qu'apprendre à une gamine de 8 ans à frapper dans le plexus n'est pas quelque chose de génial ^^ 

J'ai vraiment passé un super moment avec cette famille brisée qui se réinvente dans ce nouvel environnement, entouré par des personnages atypiques et terriblement attachants. Et puis c'est tellement drôle ! Je ne compte pas le nombre d'éclats de rire que j'ai eu au cours de ma lecture entre les situations rocambolesques et les répliques bien trouvées. 

C'est une histoire qui manie parfaitement la tristesse et l'espoir, le deuil et la joie de vivre, la peur et l'envie de profiter de chaque instant. J'ai aimé la douceur de ce récit, le coté original des personnages, la plume envoutante et l'ambiance à la ferme. J'ai hâte de lire de nouveau un roman de Katherine Center. 




Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres: