Tout va bien, Nina Lacour


Date de publication : le 12 novembre 2020 (VO : 2017)
Titre VO : We are okay 
Edition : Hugo New Way 
Pages : 224
Genre : Young Adult 
Prix : 17€ en papier / 7,99€ en numérique

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Un roman bien sombre 


Je n'ai pas lu le premier roman de Nina Lacour publié chez Hugo New Way mais celui-ci m'a fait envie ... Malheureusement, je dois dire qu'il n'était pas fait pour moi, du moins, pas pour le moi confiné qui est déjà bien sombre... 

Cette histoire a pour thème, le deuil. Marine a perdu il y a quelques mois son grand-père qui était la seule famille qui lui restait et elle s'est coupée du monde ce jour là. Elle a disparu de sa ville, n'a pas répondu aux appels incessants de sa petite amie... Elle est partie se terrer à la fac où elle survit plus qu'elle vit. 

Nous sommes au début des vacances de Noël, tous les étudiants sont repartis chez eux et Mabel, qu'elle ignore depuis si longtemps va débarquer d'une minute à l'autre... 

Il existe mille façon d'être seule. Et, la dernière fois, ce n'était pas comme ça. 

J'ai eu du mal avec la construction du récit qui est constitué de beaucoup de flashback qui, à mon sens, cassent le rythme et apportent beaucoup de longueurs. Le ton est très sombre. Marine est malheureuse et angoissée et Nina Lacour le fait très bien ressentir. La plume a quelque chose de très particulier et original qui m'a bien plu. 

L'histoire en elle-même est intéressante mais en fait, je pense que je n'était vraiment pas conditionnée pour lire une histoire aussi triste. Parce que clairement, il est difficile de trouver de la lumière dans ce récit et c'est ce que je regrette. Je veux bien que les personnages endurent mille tragédies si à la fin ils finissent heureux et épanouis, mais ce n'est pas le cas ici. La fin est très brève et si elle est moins triste, elle n'est pas vraiment joyeuse non plus et c'est dur à accepter. 

Je m'attendais à de la romance et à un minimum de joie mais il n'y a rien de tout ça... 

J'ai apprécié le fait que l'histoire se passe à Noël. Certes, c'est un Noël bien sombre et solitaire mais il y a tout de même de chouettes moments comme la nuit dans la cabane et la virée au magasin de poterie pour trouver les cadeaux. C'est d'ailleurs là que Marine commence à entrevoir un avenir avec un petit objectif. C'était beau de la voir se projeter...

Si vous souhaitez lire un roman sombre et emprunt de mélancolie qui parle du deuil de manière forte, cette lecture vous convaincra surement, d'autant plus que l'écriture a quelque chose d'envoutant... 




Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres: