Le Rouge et le Noir, Stendhal


Date de publication : le 3 septembre 2020 chez Hugo Poche (Première parution en 1830)
Edition : Hugo Poche Classique
Pages : 678
Genre : Classique
Prix : 6,60€ en papier / Gratuit en numérique 

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Une bonne histoire mais des longueurs... 


Je suis particulièrement fan de la nouvelle collection que les éditions Hugo Roman ont sorti en 2020, à savoir la collection Classique. J'y ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ou redécouvrir les romans de Jane Auten ou des sœurs Brontë que j'aime particulièrement. Je trouve que c'est une super idée de dépoussiérer ces classiques avec des couvertures modernes qui donnent envie de s'arrêter dessus. 
C'est justement la superbe couverture choisie pour Le Rouge et le Noir qui m'a donné envie de donner sa chance à ce classique...

On y fait la connaissance de Julien Sorel, le fils d'un charpentier qui n'a rien à voir avec son père et ses frères. Non, lui passe son temps le nez dans les livres et a une vraie soif de connaissances. Loin de vouloir continuer dans l'entreprise familiale, il va devenir le percepteur de la famille de Rênal... Il va y faire la connaissance de Mme de Rênal pour lequel il ne va pas rester insensible. 
Mais le souci de Julien, c'est qu'il a une vraie soif de tout : la connaissance, le statut, la richesse, l'amour, l'ascension sociale et religieuse... 

Dans cette histoire, on va ainsi suivre ce personnage à travers tous les différents choix qu'il va faire et qui vont le mener sur plein de chemins différents. Julien reste un éternel insatisfait, il suffit qu'il devienne percepteur en province pour qu'il veuille vivre à Paris, qu'il rentre au séminaire pour tomber amoureux d'une femme, qu'elle l'aime en retour pour qu'il s'en lasse... 

Il était sur le point d'avouer à Mme de Rênal l'ambition qui jusqu'alors avait été l'essence même de son existence. 

Si j'ai trouvé cette histoire intéressante, j'ai mis beaucoup de temps à le lire car le style du roman ne m'a pas happé. Il y a beaucoup de personnages, des longueurs dans la narration mais aussi des dialogues qui n'en finissent pas. C'est un style qui correspond à un autre temps et malheureusement, il n'y a que sur les derniers chapitres où j'ai vraiment dévoré les pages, effrayée par la tournure de l'histoire ! J'attendais de tout cœur un retournement de situation de dernière minute, surtout avec le retour de cette femme qui même si elle a ses défauts, est nettement mieux que la miss superficielle qui l'a suivie... 

J'ai été interloquée par la fin si abrupte qui est en contraste avec le reste du roman. 

Même si j'ai eu des difficultés à arriver au bout de ma lecture, je suis contente d'avoir découvert cette histoire qui reflète une partie de notre passé que je ne connais que trop peu, la Restauration. 




Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

1 commentaire:

  1. bonjour, comment vas tu? c'est un livre que j'ai lu lors de mes années lycée et j'en garde un bon souvenir. passe un bon jeudi et à bientôt!

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres: