La mer à boire, Valentine Stergann


Date de publication : le 24 juin 2020 (VO : le 27 juillet 2020)
Edition : MxM Bookmark 
Pages : 329
Genre : Romance M/M 
Prix : 17€ en papier / 5,99€ en numérique

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Une bouffée d'air frais et de soleil ! 



Je suis déjà en mood Noël, et pourtant, j'ai choisi de repartir en vacances au soleil avec une romance estivale ! D'ailleurs, c'est assez marrant parce que j'ai reçu ce livre, la même semaine que Les ours mal léchés s'apprivoisent à Noël, la romance de fin d'année de l'autrice ^^ 

Cette histoire, je l'ai trouvée tellement sympa, que je l'ai presque dévorée en une soirée, ne gardant que quelques pages pour les savourer le lendemain matin...
C'est une histoire qui met en scène des personnages aux antipodes et pourtant, l'alchimie est bien présente...

Gaspard vient de se faire virer de son boulot mais plutôt que de l'avouer à sa mère, il claque la totalité de sa prime de licenciement pour offrir à sa mère une croisière en méditerranée. Cette dernière est ravie mais n'accepte de partir qu'à une condition : celle que son fils l'accompagne... 

C'est donc ensemble que Gaspard et Rosa embarquent à bord du Romantica, sans savoir que cette croisière va être pleine de surprise. Si Rosa n'a pas les deux pieds dans le même sabot (et aime les citations désuètes), c'est peu dire quand on la compare à son fils qui ne perd jamais une occasion pour se faire remarquer. Sa passion, faire sortir de leur coquille les gens renfermés et qui de mieux que Lino, le serveur timide comme projet de vacances... 

Tu es un tyrannosaure dans ma vie, Lino. Un putain de tyrannosaure. Tu me terrifies, et pourtant, je ne je ne peux pas concevoir de devoir te quitter des yeux.  

Gaspard, j'ai quand même eu du mal à l'apprécier. Il est quand même super lourd avec ses blagues et ses réflexions... Mais j'avoue qu'il m'a fait quand même bien rire et je l'ai même trouvé un tant soit peu attendrissant par moments. Heureusement que les points de vue sont alternés dans ce roman à quatre voix. Rosa est géniale et j'adore sa relation fusionnelle avec son fils. Elle est consciente de ses défauts mais se battrait comme une louve pour le défendre. Elle est légère et spontanée, bien déterminée à passer ses vacances aux bras du directeur de la croisière... 
Lino est adorable. C'est clairement le genre de personnages que j'adore : gentil, fiable, peu sûr de lui... Je l'ai trouvé extrêmement touchant dans ses relations avec les autres, qu'il s'agisse de Gaspard ou de son père avec lequel il a des relations conflictuelles. 
Le dernier personnage, je vous laisse le découvrir par vous-même parce qu'il est celui qui se montre le plus surprenant au fil des pages et j'ai été touchée par son évolution.

La mer à boire est une romance de vacances que j'ai adorée où les personnages sont hauts en couleur et plein d'humour. J'ai aimé chacun d'entre eux (et pourtant, ce n'était pas forcément bien parti)... C'est bien écrit, fluide et franchement, ça me donne envie de découvrir les autres romans de l'autrice ! 





Mes chroniques sur les autres romans de l'autrice : 



Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

1 commentaire:

  1. Je n'avais même pas tilté que celui-ci et Si belle, Sybille était écrit par la même personne alors qu'ils sont tout deux sur ma WL XD
    Contente que tu aies aimé, j'espère que ce sera mon cas aussi :)

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres: