Si belle, Sybille, Valentine Lalande


Date de publication : le 10 septembre 2020
Edition : Hugo New Way
Pages : 353
Genre : Young Adult
Prix : 17€ en papier / 7,99€ en numérique

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Une magnifique histoire d'amitié


J'ai commencé cette histoire sans me rappeler de quoi elle parlait et je dois dire que, dès les premières pages, j'ai été plongée dedans.
On commence en faisant la connaissance de la première narratrice et personnage principal de l'histoire : Sybille. C'est une lycéenne qui fait tout pour paraître la plus banale possible. A coté d'elle qui cherche à être invisible : Sofia, fière de ses kilos, toujours habillée de couleurs flashy. 
Autour d'elles gravitent les autres élèves de leur classe : Lou la peste qui se moque de tout le monde, Samuel, le bad boy que toutes adulent, Soren, le solitaire au fond de la classe pour qui Sybille craque depuis la sixième... 

Quand leur prof de littérature leur demande d'écrire un poème sur un autre élève de la classe, chacun va être obligé de baisser un peu ses barrières et s'ouvrir à d'autres. Pas facile quand on est en groupe avec son pire ennemi ! 

J'ai beaucoup aimé la structure du récit avec plein de points de vue différents. On se retrouve même dans la tête de Pierre, le prof de SVT qui est aussi l'oncle de Sybille et qui va se retrouver en plein scandale. J'ai adoré ce personnage ! 

Dans ce roman, l'autrice traite avec brio de plusieurs sujets intéressants et touchants : la famille, l’amitié, le harcèlement, la confiance en soi, l'apparence... Les personnages ne montrent que ce qu'ils veulent nous montrer mais ils sont tous, tellement plus que ça. 

Je reste le Samuel Rousseau arrogant et tête brûlée, cependant, j'ai l'impression d'avoir trouvé des alliés dans cette bande de bras cassés. 

Ce que j'ai adoré dans cette histoire, c'est que, comme la plupart des personnages du récit, j'avais des a priori sur certains. Alors ce n'était pas forcément les mêmes puisque moi j'ai eu du mal avec Sofia au début mais tout de même et, comme chacun, j'ai appris à les connaitre pour vraiment les apprécier et m'attacher à eux.

Les derniers chapitres sont particulièrement forts. Beaux aussi. Mais là où je trouve que c'est particulièrement réussi, c'est que l'autrice ne dépend pas un monde bisounours. Oui, certains peuvent réaliser que leur comportement était plus qu'incorrect mais ce n'est pas pour ça que l'on doit tout leur pardonner. Oui, les adolescents sont parfois capables de choses magnifiques comme lors du blocage mais ce n'est pas pour autant que juste après, ils ne vont pas reprendre leurs moqueries... 

Le monde n'est pas parfait, mais il le devient presque lorsqu'on est accompagné pas une super bande d'amis. C'est ce que vont découvrir Soren, Sofia, Sybille et Samuel au cours de cette histoire. 



Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres: