Celles qui restent, Samuelle Barbier


Date de publication : le 3 septembre 2020
Edition : Hugo Roman
Pages : 224
Genre : Contemporain
Prix : 16,95€ en papier / 6,99€ en numérique

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Une histoire de sœurs


Houlala, en commençant cette histoire, j'avais complètement oublié le résumé et le choc a été rude... Celles qui restent est l'histoire de trois sœurs. Il y a Clara l’aînée, la plus posée, sage, raisonnable, celle sur qui on se repose toujours. Il y a Lucy, la petite dernière, pleine de vie, bruyante et qui cache son manque de confiance en elle. Et il y a Constance, celle qui va briser le cœur de ses deux sœurs... 

Je me suis tout de suite attachée à Clara. Son tempérament a fait écho en moi, son sens des responsabilités, sa culpabilité... (bon, pas son coté manique en revanche). Je l'ai trouvée très élégante dans son cheminement même si comme Lucy, j'avais parfois envie de la pousser : quitte ce naze de David, fais une pause, autorise-toi à être heureuse ! 

Quant à Lucy, elle m'a souvent énervée à tant s'appuyer sur sa sœur, mais j'ai adoré son évolution. C'est elle qui mûrit le plus au cours de cette histoire et j'ai particulièrement aimé qu'elle pousse Antoine vers elles, vers Clara

Un trépied qui n'a plus que deux pieds, ça se casse la gueule. 

Cette histoire, c'est celle de deux sœurs qui ont perdu un tiers d'elles-même et qui vont devoir réapprendre à vivre. Parce qu'après cet événement douloureux, elles ne vont pas pouvoir continuer comme avant et elles vont remettre leurs vies respectives en cause et s'autoriser un avenir plus radieux. Mais attention, cette évolution ne se fait pas en un jour et les chapitres se sont succédés alors que les larmes inondaient mes joues. La gestion du deuil est merveilleusement traitée et cette histoire est riche en émotions. 

Mais la mort ne bouleverse pas uniquement la vie des proches. Elle peut changer la vie d'inconnus comme Marielle, celle qui a vu la chute de la jeune femme et qui, du haut de ses soixante-seize ans va se lancer un nouveau défi. 
J'attendais avec impatience les chapitres qui lui étaient consacrés tant je trouvais cette femme inspirante. 

Samuelle Barbier livre un roman très touchant sur le deuil et la reconstruction à travers différentes étapes. J'ai été très très émue par cette histoire qui m'a fait verser des torrents de larmes de la page 22 à la fin de l'histoire. C'est une histoire douloureuse mais très très belle, qui met en scène des femmes différentes et attachantes, toutes liées à cette Constance qui va les pousser à faire vivre la vie qu'elles méritent. 




Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres: