(Contes des royaumes oubliés #2) Le prince cygne, Isabelle Lesteplume


Date de publication : le 22 juillet 2020 en numérique et le 31 août 2020 en papier  
Edition : MxM Bookmark 
Pages : 459
Genre : Réécriture de conte 
Prix : 5,99€ en papier / 20€ en numérique

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Ma chronique sur le premier tome : 

Une formidable réécriture 


Le Cygne et la Princesse est l'un de mes dessins animés préférés. Oui, ma référence n'est pas le ballet bien que j'en connaisse aussi l'histoire. 
Après avoir adoré le premier tome de cette série de contes revisités : Le Prince au bois dormant, j'étais impatiente de découvrir celui-ci ! 

L'histoire commence alors que les héros n'ont qu'une dizaine d'année... Nous sommes à un bal où tout le monde est déguisé, fait la fête... Mais cette nuit, un petit garçon va disparaître, le prince du royaume voisin. 10 ans après les faits, les deux reines n'ont de cesse de se faire la guerre. 

A l'issue d'une nouvelle bataille, le prince Siegfried, blessé, ne va pas en core ses yeux quand, au beau milieu du lac, un cygne va se transformer en jeune homme. Le prince est fasciné par la beauté et l'élégance de celui-ci. Il va alors apprendre la malédiction qui le touche : il est condamné à redevenir un cygne à chaque fois que la lune disparaît. 

Mais il y a une ombre, au fond de cette salle, et pour chaque cygne blanc, un cygne noir. 

J'aime la liberté qu'à pris l'autrice vis à vis de l'histoire originale et de des différentes adaptations qu'il existe. Il y a beaucoup de personnages qui sont tous très charismatiques. J'ai beaucoup aimé les déserteurs, plein d'humour et de gentillesse. Quant aux habitants du royaume, difficile de ne pas les soupçonner...
L'histoire est riche. Il se passe beaucoup de chose et je n'ai pas vu venir les enjeux de l'histoire autour de la malédiction d'Ode. J'ai même poussé des petits "Oh !" de surprise. 

En ce qui concerne l'inévitable romance, j'aime le fait que l'attirance n'est pas forcément réciproque au début de l'histoire. Siegfried est fasciné par cet homme cygne mais Ode est bien trop effrayé pour voir en lui autre chose qu'une menace. Même s'il est malheureux, il ne veut pas de faux espoirs, il ne veut pas risquer de retrouver une mère qui ne l'aimerait plus...
Et en même temps, Ode montre un certain respect pour ce prince qui n'a pas choisi son destin, qui fait face à la mort depuis 10 ans. En effet, Siegfried n'a jamais voulu être un soldat, lui qui est passionné par les livres et les aventures...

Peut-être n'était-il pas le seul à être maudit, finalement, condamné à porter  la moitié du temps, un visage qui n'est pas le sien. 

Une nouvelle fois, Isabelle Lesteplume nous offre une histoire vraiment originale dont certains clins d’œils m'ont fait penser au dessin animé de mon enfance (et notamment à la chanson "Sans Peur"). Les personnages sont atypiques et attachants. J'aime vraiment beaucoup cette série et je suis curieuse de savoir quel sera le prochain conte qu'elle revisitera ! 





Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres: