Jane Eyre, Charlotte Brontë


Date de publication : 4 juin 2020 (VO : 1847)
Titre VO : Jane Eyre
Edition : Hugo Poche Classique  
Pages : 695
Genre : Classique
Prix : 8,50€ en papier

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Le destin d'une orpheline


J'ai lu pour la première fois Jane Eyre il y a une dizaine d'année mais je ne me souvenais vraiment pas de grand-chose. Je me rappelais de Mr Rochester, de son secret mais pas du tout du début et de la dernière partie de l'histoire. 

Jane Eyre, c'est l'histoire d'une jeune orpheline qui dès son plus jeune âge, va être prise en grippe par toutes les personnes qui vivent avec elle : sa tante, ses cousins et cousines, la plupart des servantes... De cette expérience, elle va tirer deux choses : une formidable volonté mais aussi une envie de faire partie d'une famille. 

C'est un classique plein de modernité. Jane est une jeune femme qui veut son indépendance, qui refuse de rester sous le joug de qui que ce soit. Elle a une véritable force qui la pousse à améliorer sa vie afin de trouver un meilleur travail, de quitter le responsable de son cœur brisé, quémander de l'aide quand elle en a vraiment besoin... 
Elle est aussi d'une incroyable gentillesse et d'un courage exemplaire. 

Je ne suis pas un oiseau, et aucun filet ne m'enveloppe. Je suis libre, j'ai une volonté indépendante et je m'en sers pour vous quitter. 

L'histoire est découpée en trois parties afin de bien découvrir les trois périodes qui ont vraiment marquées la vie de la jeune fille. Il y a son enfance qui m'a révoltée tant les injustices sont nombreuses, puis son premier vrai travail en tant qu'institutrice de la petite Adèle, pupille de Mr Rochester... 
J'adore cette partie si riche en mystère dont le plus gros : qui pousse des cris, tard la nuit, dans les hauteurs de la résidence ? Le secret semble bien gardé... 

Même si j'ai trouvé que le style d'écriture faisait que je lisais assez lentement, je ne me suis laissé embarquer dans cette histoire à l'héroïne si attachante. Les aventures de Jane sont complètement romanesques et jusqu'au bout, je lui ai espéré la plus heureuse des fins. 
Vraiment, j'aime beaucoup les romans des sœurs Brontë ! 



Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

1 commentaire:

  1. C'est la deuxième fois que je le lis et tu vois, j'ai préféré cette nouvelle traduction, bien plus intéressante que celle que j'avais et qui m'avait dégoûtée du roman. J'ai vraiment pris plaisir pour le coup à redécouvrir ce classique.

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres: