Secret Stepbrother, Erin Graham


Date de publication : le 3 avril 2020
Edition : Addictives (Luv)
Pages : 527
Genre : New Adult 
Prix : 4,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Après avoir adoré deux livres d'Erin Graham, j'étais curieuse de découvrir cette nouveauté ! 

Un schéma de romance que j'adore 


Des histoires de Stepbrother, il y en a des tas et qu'importe, j'aime beaucoup ce genre d'histoire ^^ Ce n'est pas d'une originalité folle mais il y a quelque chose dans cette idée d'interdit qui me plait. Et si en plus, on ajoute à ça le schéma des collocs qui ne se supportent pas...

Calden n'a aucune idée de qui est son père biologique. Depuis la mort de sa mère et son beau-père il y a un an et demi, il galère son emploi du temps à la fac et sa petite sœur blessée dans l'accident et qui a du mal à s'en remettre. Il vit avec sa tante et cette dernière va décider d'impliquer des amis journalistes pour que le géniteur de Calden joue enfin son rôle...

C'est ainsi que Calden va découvrir qu'il est le fils d'un sénateur conservateur. En plus d'un père qui lui promet de payer un super centre pour sa sœur, il gagne un petit frère, une entrée à Princeton et une colocation avec Harper, la fille adoptive de celui-ci. 

Je ne suis habituellement pas super fan des histoires avec des badboys mais Calden n'en a que le look. Franchement, c'est un personnage adorable et il m'a même beaucoup touchée lorsqu'il s'occupait de sa petite sœur où lorsqu'il évoquait sa famille disparue. Il fait genre avec son attitude désinvolte et son look ravageur mais il est carrément chou en fait.
Et évidemment, la jolie Harper va s'en rendre compte. 

- Oh, merde ! La rouquine ! T'avais pas pire comme idée ? 

J'ai beaucoup aimé le contraste entre la jolie rouquine sage et timide et dragueur en puissance. Il va voir au-delà du masque qu'elle porte tout le temps pour assurer que tout va bien et forcément, ça m'a fait craquer. 
Si j'ai adoré Calden 80% du temps, il y a quand même des trucs qui m'ont dérangée dans sa façon d'agir. Des fois, on dirait qu'il ne réfléchit pas au fait que tout le monde ne veut pas forcément la même chose que lui. D'où organiser une fête dans l’appartement d'une personne qui fait visiblement de l'anxiété sociale peut être une bonne idée ? Et autre chose, ça vient peut-être de moi qui ne parle pas le "djeuns" mais il avait un langage qui m'a vraiment gênée par moments, trop familier et pas forcément naturel.

Harper, je l'ai vraiment appréciée. Elle est gentille et prête à tout pour sa famille, notamment à mettre sa passion de côté et suivre des études qui ne lui plaisent pas. Elle voue une reconnaissance éternelle au Sénateur Jacobs et j'ai aimé découvrir son passé, son histoire.

C'est une histoire qui se lit super bien, je n'en ai fait qu'une bouchée. L'émotion a été au rendez-vous sur les derniers chapitres. 
J'ai aimé les personnages secondaires aussi comme les adorables petits frères et sœur, la mamie qui a la langue bien pendue...
Ce n'est pas l'histoire qui révolutionnera le genre mais qui fait passer un bon moment et honnêtement, c'était tout ce que je lui demandais. 

Bilan


Même si j'ai préféré les autres romans d'Erin Graham que j'ai lus, j'ai beaucoup apprécié celui-ci, aux personnages plus jeunes. On retrouve petite dose d'humour qui fait plaisir et une vraie fluidité dans l'écriture qui fait que j'ai dévoré cette histoire.
Harper et Calden sont plutôt chou et leur histoire m'a émue. 





Mes chroniques sur les autres romans de l'autrice : 

 

Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres:  

Tous les genres