(Everyday Heroes #2) Combust, K. Bromberg


Date de publication : le 5 mars 2020 (VO : 29 janvier 2018)
Titre VO : Everyday Heroes #2 Combust
Edition : Hugo New Romance 
Pages : 391
Genre : New Adult
Prix : 17€ en papier / 9,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Après avoir passé un super moment avec Cuffed, le premier tome de Everyday Heroes, j'avais hâte de lire la suite et de rencontrer l'un des frères de Grant... 

Ma chronique sur le premier tome : 

 

Une histoire comme je les aime


Après un premier tome dont les thèmes abordés étaient très durs, K. Bromberg relâche un peu la pression avec ce second tome, plus doux mais aux thématiques toujours fortes.
Dylan a surpris son petit ami avec une autre alors elle décide immédiatement de fuir. Si elle est loin de lui, elle sera moins tentée de croire en ses pseudo excuses. 
Son frère lui conseille d'aller habiter chez l'un de ses amis, dans un petit village aux antipodes de Los Angeles, j'ai nommé, Sunnyville. 
C'est donc chez Grady Malone que Dylan atterrit. 

Dylan est la parolière de son petit ami, chanteur a succès donc ils sont obligés de de rester un minimum en contact mais c'est essentiellement seule qu'elle travaille, équipée de sa guitare. 
Grady, pompier de son état, est relativement solitaire aussi mais surtout, on va découvrir au fur et à mesure des pages qu'il a certaines blessures dont il ne s'est jamais remis... 

Elles paraissent douloureuses mais elles dessinent également une carte de ce que tu as vécu et de là où tu vas. 
A travers cette histoire, K. Bromberg parle de relations toxiques, de confiance en soi, dans les autres, de physique et d'aspirations...

Dylan est toujours amoureuse de son chanteur et pourtant, il a bien détruit sa confiance en elle en la trompant avec des bimbos alors qu'elle ne supporte pas ses kilos en trop. Des années, elle va rester dans ce schéma où elle va perdre peu à peu son estime d'elle.
A côté, on a un Grady, un vrai playboy mais s'il reste sans attaches, ce n'est pas pour les raisons que l'on croit. Lui aussi a un problème de confiance, lié à son physique mais pas que... 
Toute cette partie est vraiment bien traitée et j'ai beaucoup beaucoup aimé voir les personnages se pousser vers le haut, et chercher à ce que l'autre se voit sans ces miroirs déformants.

J'ai aussi beaucoup aimé l'importance du métier de Grady dans l'histoire. Comme son frère policier, Grady a choisi de dédier sa vie à un métier dangereux. Cela le pousse à faire des choix que beaucoup ne comprennent et surtout ne soutiennent pas mais il reste braqué dans son idée. 
C'était touchant et en même temps, vu tout ce qu'il a vécu, je le comprenais un peu... 

Cette histoire est pleine d'humour et j'ai adoré ça ! Les scènes où le chanteur revient dans le paysage et que Grady fait tout pour qu'il se sente minable sont géniales. On retrouve un fameux schéma de romance su j'adore.

J'adore l'ambiance familiale de cette série, la famille Malone, les personnages féminins solitaires qui se trouvent une place dans cette famille bruyante pleine de rires. La mère est tellement adorable <3 J'ai hâte de découvrir l'histoire du troisième frère maintenant. 

Bilan


Ce second tome est très différent du premier tome, plus doux mais toujours avec des sujets intéressants. J'ai adoré la relation entre Dylan et Grady, leur humour et leur complicité. 




Mes chroniques sur les autres romans de l'autrice : 

  

 


Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres:  

Tous les genres