Love & Rehab, Jay Crownover


Date de publication : le 5 décembre 2019 (VO : 27 mars 2018)
Titre VO : Love & Rehab
Edition : Hugo New Romance
Pages : 345
Genre : New Adult
Prix : 17€ en papier / 9,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Jay Crownover est une autrice qui m'est chère et j'étais curieuse de découvrir ce one-shot.

Un héros en pleins tourments 


Avant de commencer ce roman, Jay Crownover nous livre quelques pages sur sa vie, mais aussi sur celle d'un homme qui fut son premier amour. C'était un homme tourmenté, addict et dont elle s'est inspirée pour le personnage principal de son roman. 

Affton détestait Cable McCaffrey. Il avait apparemment tout pour être heureux mais ne s'intéressait qu'aux filles faciles mais surtout à la drogue. Elle l'a regardé devenir de plus en plus dépendant au fil des années, lui ramenant ainsi en plein visage les abus de sa mère que la drogue a fini par tuer. 
Elle a voulu faire un geste, lui tendre la main, le dénoncer, n'importe quoi... 
Et puis il y a eu l'incident et deux ans se sont déroulés sans nouvelles de lui.

Affton vient désormais de finir le lycée et la mère de Cable va lui faire une proposition qu'elle ne va pas pouvoir refuser : compagnon de sobriété pour cet été. 

Il y avait des ombres dans ses yeux, et elles étaient en guerre avec lui. 

Je suis immédiatement plongée dans cette histoire. Affton avait un sacré caractère et elle m'a plu d'entrée de jeu. Cable quant à lui, il m'a intriguée. Alors que je ne suis généralement pas fan des romans avec des addicts et en particulier quand il s'agit de gosses nés avec une cuillère en argent dans la bouche, j'ai été touchée par lui. J'ai rapidement réalisé que son addiction n'était qu'un symptôme de quelque chose de plus lourd. 

Cable et Affton ont du mal à se supporter mais cette dernière est décidée à mener à bien sa mission ! 
Un vrai jeu du chat et de la souris s'installe entre les deux et c'était plutôt chouette de lire leurs piques. 

Comment Affton pouvait-elle penser que je méritais qu'on me donne ma chance ? Et pourtant, cette simple idée m'emplissait de gratitude. 

J'ai vraiment bien aimé la première partie du roman mais j'avoue que la deuxième partie m'a parue longue. Je trouvais qu'on n'avançait plus vraiment dans l'histoire mais surtout, j'ai trouvé trop de ressemblances avec des romans que j'ai lu l'année dernière. J'ai pensé à Paradise de Simone Elkeles, à Secrets de Sarina Bowen et aussi un peu à Jeux interdits d'Emma Green. Love & Rehab n'a pas su se démarquer parmi tous ces livres que j'avais adoré. 
J'ai aussi pas mal grincé des dents en lisant l'épilogue parce que Affton et Cable ont un comportement que je trouve incohérent avec leur situation mais ça reste un avis personnel.

Heureusement, la plume de Jay Crownover est toujours aussi addictive et j'étais contente de la retrouver. Il me reste d'ailleurs plusieurs de ses livres dans ma PàL et je suis impatiente de les en sortir (surtout Asa !). 

Bilan


J'ai passé un bon moment de lecture avec Love & Rehab dont j'ai particulièrement apprécié les personnages qui sont aussi attachants que charismatiques. J'ai trouvé que l'addiction et la dépression étaient très bien exploitées mais je regrette la ressemblance avec d'autres romans qui me sont chers qui m'a donné une impression de "déjà lu". 






Mes chroniques sur les autres romans de l'autrice : 

    

  

  


Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres: