(Marked Men #5) Rowdy, Jay Crownover


Date de publication : le 7 mars 2017 en GF et le 13 mars 2019 en poche (VO : )
Titre VO : Rowdy
Edition : Hugo New Romance et J'ai lu
Pages : 434
Genre : New Adult 
Prix : 17€ en papier GF / 7,95€ en poche / 9,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Je continue avec joie cette série dont j'adore les personnages ! 


Mes chroniques sur les premiers tomes : 

   

Des retrouvailles épiques ! 


Le tome sur Nash se terminait avec l'arrivée de Salem dans le nouveau salon de tatouage et l'air quelque peu ahuri de Rowdy. Pas de doute : il y a un passif entre ces deux-là ! 

Salem est la première personne qui a été gentille avec Rowdy après la mort de sa mère et des années dans des familles aseptisées. Elle est la première à l'avoir conforté dans sa passion pour le dessin. Elle est aussi son premier baiser. Et enfin, elle est la seconde personne à l'avoir abandonné. Voilà des années qu'ils ne se sont pas revus, et les sentiments restent amers. 

En ce qui concerne Salem, elle a passé sa vie à fuir. Fuir sa famille qui l’oppressait et l'empêchait d'être celle qu'elle voulait être. Fuir de ville en ville sans vraiment savoir ce qu'elle recherchait. Et puis Phil l'a recommandé pour ce nouveau salon et lorsqu'elle a vu le visage de Rowdy sur le site web, elle a compris que c'était à Denver qu'elle devait se rendre. 

Toutes ces premières fois sont importantes et elles m'ont aidé à voir les choses telles qu'elles étaient, et pas obscurcies par le passé et les regrets. Mais ce qui compte vraiment, c'est la dernière. 

Rowdy était un personnage qui m’intriguait déjà beaucoup alors j'attendais avec impatience son tome. J'adorais son amitié avec Jet et Cora et j'étais certaine que la romance qui lui serait consacrée serait à la hauteur de mes attentes. J'avais envie d'en savoir plus sur lui et je n'ai pas été déçue car ce tome est très riche en flashbacks. En effet, on ne peut pas comprendre le présent de Rowdy et Salem sans savoir leur passé, ce qu'ils ont vécu ensemble, tous les trois, avec Poppy, la petite sœur de la jolie Pin-up. Entre espoirs et désillusions, attraction et cœur brisé, j'ai vraiment aimé suivre leurs retrouvailles. C'était touchant sans jamais trop de mélodrames, au contraire, il y avait des rires et plein de bonheur ! Les passages dans le parc, avec le chien... tout ça respire la joie et c'était tellement agréable à lire. 

Dès les premières pages, j'ai compris que la sœur de Salem serait au cœur du récit. Elle est le premier amour de Rowdy, celle qu'il a voulu protéger, sauver. Mais elle est restée à Loveless et il est vite devenu évident que sa vie est un calvaire. Entre appels téléphoniques écourtés et semi-mensonges, Jay Crownover a choisi cette histoire pour évoquer un thème difficile et éprouvant. 
J'aime la manière dont cette auteure utilise les romances pour dénoncer. 

L'univers de Marked Men est l'un de mes préférés et j'aime particulièrement le fait que si chaque tome est centré sur un couple, tous les autres personnages sont au cœur du récit. On continue de voir les autres couples et de voir les prochains s'amorcer et je trouve ça super sympa. D'ailleurs, ça me donne déjà envie de lire Asa mais aussi les Clash pour découvrir l'histoire du nouveau personnage féminin qui débarque dans la vie de Rowdy pour la plus grande surprise ! 

Bilan


L'histoire de Rowdy et de Salem m'a énormément plu. C'est une histoire sur les nouveaux départs mais aussi sur la famille. Si certaines ne méritent que l'on s'en éloigne le plus possible, d'autres valent le coup de se battre. J'ai adoré ces deux personnages ultra charismatiques et il me tarde de lire le prochain tome qui s'annonce haut en couleurs. 




Mes chroniques sur les autres romans de l'autrice : 

  

  


Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres:  

Tous les genres