Qu'est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? Lucie Castel


Date de publication : 7 mars 2018 
Edition : Harlequin &H
Pages : 352
Genre : Romance 
Prix : 14,90€ en papier GF / 6,90€ en poche / 5,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Ayant adoré le premier roman de Lucie Castel, j'avais profité de Livres Paris, en 2018, pour acheter son second roman. Pour moi, elle était en train de devenir l'une des valeurs sûres de la romance française.. 

Une grosse déception...


L'histoire commence en fanfare ! Sofia a réservé un nombre imprécis de nuits d'hotel au Royal Redstone House, un magnifique manoir écossais où elle espère pouvoir se ressourcer après les événements qu'elle vient de vivre. Mais voilà qu'une fois la porte ouverte, elle découvre un bonhomme nu sur le lit... Visiblement, il y a eu un cafouillage au niveau des clés. Et si le réceptionniste, Archibald, se montre désolé, c'est loin d'être le cas de celui qui est à ses coté. Non, le dénommé Lachlan Boyd est plutôt du genre à prendre de haut et envoyer des piques. Super l'ambiance... 
Et dans ce château au milieu de nulle part Sofia pourrait vite s'ennuyer, mais c'est sans compter sur le propriétaire des lieux, Glen Wallace qui lui fait du gringue, sur les bruits de couloirs qui ne cessent de la réveiller en pleine nuit et les disparitions mystérieuses des tableaux de maîtres... A défaut de se reposer, Sofia compte bien découvrir ce qu'il se passe à Redstone !

Lui aussi est un crocodile. Et nous sommes sur le même territoire. 
Le synopsis donne envie je trouve ! Malheureusement, à mes yeux, ça s'arrête là. Déjà, j'ai eu énormément de mal avec la plume de l'auteure. J'ai trouvé l'ensemble très lourd, presque indigeste comme si c'était un roman d'un autre temps. Je n'arrivais pas à avancer, je me motivais pour tourner les pages... Vraiment la galère.
Ensuite, je n'ai pas apprécié l'histoire en elle-même. Si l'idée de base était sympa, j'ai trouvé que c'était complètement téléphoné et tiré par les cheveux. Le fait qu'elle débarque par hasard dans un hôtel qui regorge de tableaux précisément préraphaélites, sa spécialité et qu'ils vont disparaître sous son nez alors que personne ne s'en rend compte... Il y avait quelques passages sur les problèmes de successions qui étaient un peu intéressants mais rien de très original. 
J'ai aussi eu du mal avec le personnage de Lachlan au début qui était bien trop imbu de lui-même, on aurait dit une caricature. Cependant, j'admets qu'au fil des chapitres, j'ai fini par vraiment bien l'apprécier, d'autant plus que les prises de bec entre lui et Sofia étaient assez drôles. 
Et enfin, il y a Sofia à laquelle je ne me suis pas attachée. Je l'ai trouvée assez froide et quant à la fin où on apprend la raison de son malheur, j'ai trouvé ça de trop, comme si l'autrice avait voulu essayer de la rendre attachante mais je suis complètement passée au dessus...

Je me rends compte que je n'ai pas grand chose de positif à dire sur cette histoire. Il y a quand même les personnages secondaires que j'ai bien aimé, notamment Achibald et Lily. Cette dernière grandit beaucoup au fil des pages et j'ai aimé la manière dont Sofia la prenait sous son aile. 
Certaines interractions entre Lachlan et Sofia étaient aussi mignonnes que drôles. 
J'ai aussi aimé le charme de l'écosse qui transparaît grâce aux voyageurs et notamment la très piquante Catherine Saint-Andrews.  

Bilan

Je ne suis que déception... J'avais tellement aimé le premier roman de l'autrice que je ne me suis même pas posé la question. C'était évident que j'allais aimer ! Et au final, je n'ai presque rien apprécié dans cette histoire, ni la plume, ni l'intrigue, ni le personnage principal... Il n'y a que Lachlan et quelques personnages secondaires qui se sont démarqués. 



Mes chroniques sur les autres romans de l'auteure : 


Bonne fin de journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Sponsor

Toutes les maisons d'édition :  

Facebook

Tous les genres:  

Tous les genres