Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

mardi 27 décembre 2016

La Malédiction d'Oxford, Ann A. McDonald


Titre : La Malédiction d'Oxford (VO : The Oxford Inheritance)
Auteur : Ann A. McDonald
Date de publication : 5 janvier 2017 (VO : 23 février 2016) 
Éditions : Michel Lafon
Pages : 363


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Je remercie chaleureusement Michel Lafon pour l'envoi de ce roman dont le résumé m'avait intrigué . C'est un roman qui change un peu de ce que j'ai l'habitude de lire et ça fait du bien !




Un roman plein de mystère


Cassie est presque une anonyme. Avec sa mère, elle a passé toute son enfance à changer régulièrement de ville comme si cette dernière avait peur d'être suivie. Alors que sa fille n'avait même pas 15 ans, elle s'est suicidée. Lorsque Cassie reçoit un colis destiné à sa mère en provenance d'Oxford, elle décide de tout faire pour être acceptée dans cette prestigieuse université pour pouvoir enquêter sur le temps que sa mère a passé là-bas. Mais trouver ces informations n'est pas aisé et tout la redirige vers une mystérieuse société secrète qui existerait depuis la création de Raleigh. Il semblerait aussi que tous ceux qui se sont montrés curieux se seraient tout bonnement suicidés et plus Cassie creuse, plus elle rencontre des cadavres...

Discrètement, elle va quand même se faire des alliés à commencer par la pétillante Evie, sa colloc. C'est une fille de riches brillante qui fait justement sa thèse sur l'Ecole de la Nuit et elle va introduire Cassie dans le cercle de l'élite. Avec Olivia, Paige et surtout Hugo, elle va se plonger dans un monde qu'elle ne connait pas, un monde de fêtes, d'excès et de mystère...
J'ai eu beaucoup de mal à comprendre l’intérêt que portait Cassie à Hugo. Quand elle le trouvait intéressant et mystérieux, moi je le trouvais juste flippant et dangereux ! Il a fallu un sacré bout de temps pour que j'accorde enfin ma confiance au beau gosse ^^
Mon chouchou, ça a été Charlie, le flic du campus qui lui aussi semble révolté par la manière dont les choses se passent à Raleigh et notamment lorsqu'ils règlent les incidents en interne.
Enfin, j'ai aussi beaucoup aimé le premier ami de Cassie, Elliott, le bibliothécaire a qui elle ne va pas hésiter à dévoiler ses secrets pour qu'il l'aide dans ses recherches.

Plus Cassie creuse, plus elle trouve des secrets enterrés : des personnes en fuite, des identités qui change et des cadavres, toujours plus de cadavres. Des morts mystérieuses qui sont cataloguées en suicides. Et les causes ne seraient peut-être pas tout à fait naturelles....

- Si ça se trouve, ce n'est pas qu'ils ont perdu l'esprit... [...] Si ça se trouve, on le leur a pris. 


Bilan

Même si j'ai eu un tout petit peu de mal à rentrer dans l'histoire, une fois que c'était fait, je ne pouvais plus lâcher mon roman ! La tension monte en grade, les mystères s'épaississent et le rythme s'accélère !! On a des surprises jusqu'au bout et on ne sait jamais à qui se fier. Les personnages sont tous très bien travaillés et ont une part de mystère qui les rend vraiment intéressants. Je me suis bien faite berner pas certains... 
J'ai passé un très bon moment de lecture dans les couloirs et la bibliothèque de cet Oxford en dehors du temps. 

 



Bonne fin de journée 

2 commentaires: