Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

mercredi 27 janvier 2016

La 5ème vague, Rick Yancey

Titre : La 5e vague (The Fifth Wave en VO)
Saga : La 5e vague, tome 1 (The Fifth Wave, book 1)
Auteur : Rick Yancey
Date de publication : 2013 (VF et VO)
Editions : Robert Laffont (R)
Pages : 592


J'avais l'intention de lire la 5e vague avant la sortie au ciné et j'ai failli me faire avoir, je pensais que le film sortait en février... Bref, à peine Coup de foudre sous la neige ♥ terminé, je me suis jetée sur La 5e vague de Rick Yancey.

- Sais-tu comment reconnaître ton ennemi en temps de guerre, Cassie ? [...] Ton ennemi, c'est celui qui tire sur toi, m'a-t-il expliqué. N'oublie jamais ça.

Une invasion apocalyptique 
Cela ne fait que quelques semaines que les Autres se sont approchés de le Terre et ils ont déjà décimés près de 7 milliards d'humains.
Cassie a perdu la mère lors de la 3ème vague, son père dans la 4ème et elle veut retrouver son frère avant la 5ème. Pendant la première partie, elle nous relate les événements qui se sont déroulés pendant ces quelques semaines. Comment les extraterrestres se sont révélés, comment ils ont commencé par semer la panique, terroriser les gens et décimer presque la totalité de la population mondiale, comment elle a perdu ses amis mais surtout sa famille. Mais Sammy est vivant, elle en est persuadée et elle lui a promis qu'elle irait le chercher !
Enfin, je ne suis pas complètement seule. J'ai Nounours. 

L'un des narrateurs de la 5ème vague est donc Callie, une ado de 16 ans à la vie bien ordinaire jusqu'à ce que les Autres arrivent sur la Terre. Elle a survécu aux 4 premières vagues d'extinctions des humains et se retrouve toute seule, armée de son Luger et de son M16 pour survivre dans les bois et tenter d'aller secourir son frère. J'ai tout de suite accroché avec son personnage qui est fait preuve d'une vraie force de caractère et de détermination mais sans en faire des tonnes. On sent presque qu'on réagirait comme elle dans sa situation parce qu'on a pas le choix. 
La peur ne paralysait pas Cassie Sullivan, comme c'était le cas pour certains humains. Au contraire, la peur cristallisait sa raison, renforçait sa détermination, clarifiant ses choix. 

En parallèle, on suit Zombie, un autre ado qui lui, a été enrôlé dans un camp pour être formé pour la bataille. Les militaires réunissent des enfants et des ados pour les préparer à la guerre contre les envahisseurs. C'est assez horrible de voir des bouts de chou de 7 ans avec des regards de tueurs et des mitraillettes dans les mains. Avec Ringer et les autres gamins de son escouade, ils acceptent leur sort comme ils peuvent, en faisant confiance à leurs supérieurs, en gardant comme objectif que s'ils font tout ça, c'est pour se défendre contre les envahisseurs.
Ils nous ont presque tous tués, mais pas tous. Et ça, c'est une grosse erreur de leur part, fiston. C'est la faille dans leur plan. Si tu ne tues pas tout le monde d'un coup, les survivants vont se rebeller. 


Une histoire de confiance 
Les Autres ont la même apparence que les humains et on ne peut pas savoir en qui on peut avoir confiance. D'ailleurs, j'ai trouvé que ces extraterrestres ressemblaient énormément à ceux des Âmes vagabondes de Stephenie Meyer...
Dans le doute, il vaut mieux rester seule. C'est ce que va faire Cassie jusqu'à sa rencontre avec Evan. Evan qui l'a sauvée. Evan qui est un tireur d'élite. Evan qui part seul tous les soirs et reviens avec les doigts qui sentent la poudre. Evan dont elle dépend mais en qui elle n'arrive pas à avoir confiance.

C'est clair que le Evan, il est presque trop parfait pour être réel. C'est le beau mec super bien entraîné qui vient la sauver, la soigne, l’entraîne... Il devient forcément un peu louche mais franchement, quand on est tout seul, blessé et que quelqu'un est là pour nous, je pense qu'on essaye de ne pas trop se poser des questions...Perso, même si j'ai eu des doutes sur lui, je n'ai jamais pensé qu'il pouvait être l'un de méchants, un de ceux qui tireraient sur Callie... C'est paradoxal, je n'avais pas totalement confiance en lui mais j'étais plus rassurée quand il était dans le décors.

J'ai décidé de lui faire confiance, mais, comme quelqu'un l'a dit un jour, on ne peut pas se forcer à avoir confiance. Alors vous planquez vos doutes dans une petite boîte, vous enfouissez cette boîte bien profondément et vous tentez d'oublier où elle se trouve. Mon problème, c'est que cette boîte cachée est comme une cicatrice qui me démange sans cesse.   


Bilan
Malgré ses 500 pages, je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture. Alors que j'ai souvent du mal avec les changements de narrateurs quand il s'agit d'histoires parallèles, là j'ai autant aimé les passages racontés par Cassie qui survit à l'extérieur que ceux de Zombie à l'intérieur du camp. On a vraiment 2 points de vue différents de cette guerre et c'est super intéressant.
Malgré quelques passages un peu longs, j'ai été complètement absorbée par l'histoire et je me suis faite avoir comme une bleue quand on a compris ce qu'était la 5ème vague !! Ca fait même peur de voir comment c'est facile de manipuler des gens... 


Maintenant, il ne me reste plus qu'à voir ce que va donner l'adaptation ! Ah, et à lire la suite aussi (le dernier tome de la trilogie sortira en mai en VO) !! J'ai d'ailleurs lu que pas mal de personnes avaient été déçues par le tome 2 car on voit moins Cassie mais moi, j'ai très envie d'en apprendre plus sur Ringer car elle mérite plus qu'une place de personnage secondaire ! 

Cette lecture me permet de valider la lettre Y du ABC Challenge 2016 ♥


Je vous souhaite une bonne fin de semaine et de belles lectures à venir !!
♥ ♥ ♥ ♥ ♥




4 commentaires:

  1. Je connaissais cette saga de nom, et en voyant la bande annone du film j'ai eu l'impression d'un copier/coller des Âmes Vagabondes ce qui m'a totalement désintéressée de lire ce livre, puisque j'adore la version de S.Meyer que ce soit le livre ou le film et comme il a eu pas mal de critique, mon esprit de contradiction me pousse à fuir cette histoire similaire que "tout le monde" adore !
    Mais je dois avouer que ton article me fait presque changer d'avis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, ça m'a beaucoup fait penser aux âmes vagabondes que j'ai énormément aimé.
      Là, la différence c'est que quand une âme a un hôte, il n'y a pas deux personnalités qui se battent dans un corps, elles fusionnent plutôt.
      J'ai essayé de faire abstraction et j'ai bien aimé car on est du point de vue des humains et du coup ça change. c'est pas transendant mais ça reste une bonne lecture.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je ne l'ai pas trouvé transcendant mais j'ai beaucoup aimé quand même, assez pour avoir envie e lire la suite en tous cas !!

      Supprimer