Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

lundi 14 décembre 2015

(La Passe-Miroir #1) Les fiancés de l'Hiver, Christelle Dabos



Titre : Les fiancés de l'hiver
Saga : La Passe-Miroir #1
Auteur : Christelle Dabos
Date de publication : 2013
Editions : Gallimard
Pages : 519


Je suis complètement partie dans l'ambiance de l'hiver et après All I Want For Christmas ♥, j'ai dévoré ma seconde lecture tirée du Cold Winter Challenge ♥ : Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos, premier tome de La Passe-Miroir.

Un nouveau trompe-l'oeil ?
Les animistes déteignaient bien sur leurs maisons après tout. 


Un merveilleux univers
Waouh ! Je n'avais pas trop lu le résumé de l'histoire, je savais juste que les critiques étaient très positives et que l'univers était très recherché. Effectivement, c'est juste incroyable. Christelle Dabos a fait preuve d'une imagination débordante pour récrire ce monde.
Nous sommes dans ce qui pourrait s'apparenter à notre futur. Notre Terre a été détruite et fragmentée en 21 arches majeures et 186 petites arches. Le Noyau, vestige de la Terre n'est plus habitable car continuellement frappé par la foudre et recouvert de volcans en irruption.
Ophélie est née et a grandit sur Anima, l'arche dont les habitants descendent d'Athémis, l'esprit de leur famille. Sur cette arche, les habitants sont connectés aux objets qui ont une réelle personnalité et sont capable de se mouvoir selon leur volonté propre. Elle est capable de lire les objets, c'est à dire de connaitre toute leur histoire en les touchant.
Au début, c'est à la fois déroutant et amusant de voir les maisons d'offusquer des visiteurs, des lunettes se rafistoler d'elles-même ou les poignées de portes se laisser apprivoiser !
Sa main tâtonna sur la table de chevet, à la recherche de ses lunettes. Les verres cassés commençaient déjà à cicatriser, mais il leur faudrait plusieurs heures avant guérison complète. Ophélie les posa sur son nez. Un objet se réparait plus vite sil se sentait utile, c'était une question de psychologie. 
Ophélie a une autre aptitude, elle est capable de traverser les miroirs. Cette faculté, très rare est bien pratique pour la sorti de quelques situations désastreuses dans lesquelles elle arrive toujours à se fourrer !
Sur Anima, les membres d'une même famille se marient entre eux et Ophélie à bien ennuyé les doyennes en se refusant déjà à deux de ses cousins alors que ses soeurs et cousines, plus jeunes étaient déjà mariées et mères. Cette fois, les doyennes l'ont imposée à un homme d'une autre arche, un homme du Pôle, région connue pour être très froide et assez barbare. Thorn, son fiancé, un géant blond extrêmement froid, qu'elle prend d'abord pour un ours, vient donc la chercher pour la ramener, uniquement accompagnée de sa marraine pour la chaponner, au Pôle, et plus précisément à la Citacielle.
"Par les ancêtres, s'ébahit Ophélie, ce sera mon époux, tout ça ?"
Si Anima était étrange, le Pôle l'est bien plus car plusieurs familles y vient et l'on y rencontre donc plusieurs pouvoirs différents... 

Un monde de mensonges où l'on ne sait à qui se fier
Ophélie arrive au Pôle mais n'y entre pas par la grande porte, au contraire, son arrivée doit être tenue secrète. Il faut dire que Thorn est extrêmement mal aimé et que certaines personnes serait ravies de mettre fin à ses jours ou à ceux de sa mystérieuse fiancée.
Elle et Roseline, vont donc devoir rester cloîtrées chez Berenilde, la tante de Thorn tandis que lui, retourne à son travail et les laissent un peu à leur sort. Ophélie n'est peut être pas très sociable, elle n'a pas pour autant l'intention de rester enfermée !!
L'idée d'être privée de sa liberté de mouvement lui faisait horreur. On la mettait d'abord en cage pour la protéger, puis un jour la cage devenait prison. 
Thorn dit que Berenilde est la seule personne à laquelle Ophélie peut faire confiance. Mais comment lui faire confiance à elle, qui lui inflige par moment les pires maux, alors qu'elle n'a déjà pas confiance en son fiancé ? D'ailleurs, pour quelle raison est-il allé chercher si loin une fiancée, lui qui n'a pas l'air d'apprécier Ophélie plus qu'elle ne l’apprécie lui ?
Et lorsque Ophélie se retrouve face aux autres membres du clan Dragon, elle se rend compte que la nature de la famille dans laquelle elle a été envoyée. Pas sur que les Mirages soient meilleurs pour autant...

Depuis l'ombre de ses cheveux, elle lui fit la promesse de lui mener l'existence aussi difficile qu'il la lui rendait lui-même. 

Avec Ophélie, nous découvrons peu un peu un monde où tout le monde ment, où ceux que l'on croyait nos alliés nous trahissent et où la beauté extérieure est un bien grand leurre ! 
Malgré une petite longueur vers le milieu de l'histoire, j'ai été captivée par cet univers et les aventures d'Ophélie. 


Bilan
Moi qui aime l'originalité dans les histoires, j'ai été servie !! Je n'avais jamais rencontré un univers semblable à celui de La Passe-Miroir. Ophélie est à la fois drôle, par sa maladresse, touchante, par sa naïveté et forte, par sa volonté de ne pas se laisser manipuler. Elle est très courageuse, intelligente et tire des leçons de sa nouvelle vie à la Citacielle. J'ai hâte de la retrouver pour la suite : Les Disparus du Clairdelune.
Par contre, en dehors de la tante d'Ophélie, Roseline, j'ai eu énormément de mal à cerner les autres personnages et encore plus, à les apprécier .
Son regard, lui, ne redeviendrait jamais comme avant. A force de voir des illusions, il avait perdu les siennes et c'était très bien comme ça. Quand les illusions disparaissent, seule demeure la vérité. 




Vous l'avez lu ? Aimé ?

Bisous
♥ ♥ ♥ ♥ ♥



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire