Désirs défendus, F. V. Estyer


Date de publication : 13 juin 2019
Edition : Hugo New Romance Poche
Pages : 523
Genre : New Adult M/M
Prix : 8,50€ en papier / 4,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Les éditions Hugo New Romance ont publié leur premier roman M/M alors je ne pouvais pas passer à coté ! J'espère qu'il s'agit du premier d'une longue série...

Une histoire touchante et intense 


James est au fond du trou. Voilà trois mois qu'il s'est séparé d'Elias, l'homme avec lequel il a vécu pendant trois ans. On n'a pas immédiatement tous les tenants et les aboutissants de cette histoire maison sent que ça ne s'est pas terminé en douceur, bien au contraire. James est encore profondément amoureux de son ex, tant et si bien qu'il a du mal à avancer. 
Et puis voilà la rentrée et il va avoir le sentiment d'enfin se réveiller. De grands yeux verts vont le bouleverser et l'attirer comme jamais, ceux de Noah, l'un de ses étudiants. Mais au-delà de l'attirance, il va remarquer que quelque chose cloche avec lui, il est solitaire, fuyant, fatigué et présente de temps à autres des marques, des bleus. Il est persuadé qu'il est de son devoir de l'aider. 

Chose étonnante, j'ai aimé que la narration ait un point de vue unique parce que le mystère autour de Noah n'en est que plus intrigant et parce que James est tellement hypnotisé par le jeune étudiant que j'étais obligée, en tant que lectrice, de m'attacher, moi aussi à ce personnage. 

Il ne reste plus que Noah. Je profite de chaque seconde passée avec lui avant que lui aussi - j'en ai la certitude - ne finisse par disparaître. 

J'ai été touchée par la fragilité des deux personnages qui font tout pour le cacher. Noah d'abord. Il joue de son côté sombre et inatteignable. Il se prétend plus fort qu'il ne l'est car il est bien évident qu'il ne s'en sort pas. Il suffit de voir les marques sur son corps, les cernes sous ses yeux. Il refuse toute aide et pourtant, lorsqu'il s'échappe de son quotidien on voit à quel point il peut être heureux. L'autrice a vraiment joué sur ce contraste. On a parfois l'impression de faire face à deux personnages différents. Le Noah étudiant discret et blessé, le Noah romantique, léger et amoureux, le Noah entreprenant, le Noah en colère... Pas facile pour James de gérer tout ça, d'autant plus que s'il a la figure du prof, de celui qui est plus mature, plus équilibré peut-être aussi ; il est surtout encore celui qui s'est fait larguer. La peur de l'abandon est un vrai traumatisme pour lui et il s'accroche à Noah de toutes ses forces, tout en redoutant d'être à nouveau laissé de côté. C'est hyper compliqué pour lui parce qu'il ne sait pas quel rôle jouer : le prof ? l'ami ? l'amant éphémère ? le petit ami ? 
J'ai trouvé tout cet embrouillamini de sentiments passionnant et j'ai été vraiment touchée par ces deux personnages, peut-être encore plus par James... 

J'ai particulièrement aimé le personnage de Sam qui est un ami sur lequel James peut vraiment compter. Il est compréhensif et même si leur amitié est un peu particulière par moments, ils ont une complicité vraiment sympa. 

C'est un roman qui est quand même assez long, avec plus de 500 pages et pourtant, je n'en ai fait qu'une bouchée. Je voulais lire encore et encore. D'abord, je voulais voir Noah et James se rapprocher, puis le voulais découvrir qui martyrisait Noah et puis après je me suis tellement attachée aux personnages que je ne voulais plus les quitter. 
J'ai été touchée par cette histoire, vraiment. Je l'ai trouvée poignante mais sans excès, c'était parfois tendre, doux... Il ne faut pas oublier aussi les touches d'humour qui sont les bienvenues et les références à Harry Potter qui m'ont redonné le sourire. 

Bilan

Désirs défendus est un roman qui m'a complètement embarquée et j'ai été touchée et émue par l'histoire de James et Noah. Je ne suis pas du tout adepte des histoires entre un prof et un élève mais là, je n'ai jamais ressenti de malaise (peut-être parce que nous sommes à la fac et que Noah a plus de 20 ans) au contraire, ce lien apportait un complexité supplémentaire mais tout en restant dans la bienveillance. 
J'ai particulièrement aimé la plume de l'autrice et je compte bien découvrir ses autres romans. 




Bonne fin de journée 
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres