Un nouveau départ, A. J. Thomas



Date de publication : 28 janvier 2019 pour la version numérique (VO : 29 janvier 2015)
Titre VO : The Way Things Are
Edition : MxM Bookmark 
Pages : environ 292
Genre : Romance M/M
Prix : 5,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Il y a des livres qui vous attirent rien qu'avec la phrase d'accroche sur la couverture... 

Entre romance, histoires de famille et mystère


Patrick vient d'emménager à Seattle pour éloigner son fils de sa mère mais il espère aussi qu'en quittant New York, Jay va lâcher sa fâcheuse habitude de taguer les murs de la ville. Evidemment, ce n'est pas le cas et dès sa première soirée de travail, il est appelé pour aller chercher son ado en détention. Bon, le fait qu'il va vouloir jouer les héros dans une bagarre sur les docks va quelque peu le retarder... 
Ken est le conseiller pénitentiaire de probation affecté à Jay et il voir d'un mauvais œil ce père qui me autant de temps à venir chercher son fils. Enfin, ça, c'est ce qu'il se dit avait de le rencontrer parce là, il va réaliser que garder des barrière va être plus que compliqué...
La tension monte et le fait de se recroiser plus tard dans un bar ne va pas aider à garder cette relation très professionnelle. 

Il voulait faire partie de sa vie. Il voulait être celui qui soulageait la tension et l'anxiété qui pesait sur lui. Ken voulait le tenir dans ses bras et ne plus jamais le lâcher. 

J'ai trouvé que cette histoire était particulièrement bien écrite (traduite ?) au niveau du langage des personnages principaux. Pendant une très longue partie de l'histoire, ils alternent entre tutoiement et vouvoiement, selon leurs rapprochement et leurs éloignements. J'ai trouvé que ça reflétait vraiment la difficulté de leur relation. D'un coté, ils veulent tous les deux ce qu'il y a de mieux pour Jay, mais en même temps, ils sont très attirés l'un par l'autre... Et puis Ken redoute que Pat ne se serve de lui pour adoucir la peine de son fils, oui mais il a l’air déçu quand il remet les barrières, et Pat n'est pas très ouvert sur son homosexualité, mais en même temps, ça fait longtemps qu'il n'a pas eu une alchimie pareille avec quelqu'un... Bref, les deux hommes sont complètement perdus et ont du mal à gérer leurs sentiments au milieu de leurs vies personnelles et professionnelles. Pourtant, on voit tellement bien qu'ils sont plus sereins quand ils sont ensemble. J'ai vraiment aimé chacune de leurs interactions.

J'ai beaucoup aimé aussi la relation entre Patrick et son fils. Le père comprend le besoin de son fils de taguer les murs de la ville, que tout ça, c'est lié à son besoin d’extérioriser ce dont ils refusent de parler. Du coup, j'ai aimé cette façon qu'il a de le protéger, sans lui tomber dessus dès qu'il fait un écart de conduite. Il se blâme beaucoup mais il est franchement chouette comme papa ! 

Et puis, il y a tout le mystère autour des docks et c'était franchement pas mal ! Ça apporte une tension supplémentaire qui m'a bien plu. C'est un univers que l'on croise rarement dans les romans et j'ai presque eu le vertige rien qu'en lisant les descriptions des échelles qui mènent à la cabine de la grue ^^ 
C'était une bonne idée de mélanger cette intrigue à la romance parce que, comme les frères de Ken sont policiers, on ajoute en plus le coté famille de ce coté et ça apporte pas mal d’interactions sympa. D'ailleurs, bien que Pat et Jay soient seuls au monde dans leur petite bulle familiale, il y a le super parrain dont j'ai adoré toutes les apparitions ! Et les scènes au bar sont excellentes ^^ 
Bref, c'est le genre de bouquin qui fait vraiment passer un très bon moment ! 

Bilan


Un nouveau départ a été une très belle lecture mêlant romance et mystère. J'ai aimé la dynamique entre les différents personnages, que ce soit le couple Ken/Patrick ou la relation entre le père et son fils. C'est une histoire que j'ai dévorée ! 




Bonne soirée
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres