Roomies, Christina Lauren


Date de publication : 7 juin 2018 (VO : 5 décembre 2017)
Titre VO : Roomies
Edition : Hugo New Romance 
Pages : 391
Genre : New Adult 
Prix : 17€ en papier / 9,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Plusieurs de mes copines ont aimé voir adoré ce roman (coucou Sarah ^^) alors au FNR, j'ai craqué. 

Vrai/faux mariage ?


Je crois que dès que j'ai appris que ce roman se déroulait dans l'univers de Broadway, j'étais certaine qu'il allait me plaire. En effet, je suis une fan inconditionnelle des comédies musicales et je mets un pied d'honneur à aller en voir au moins une par an en spectacle. 

Notre héroïne est Holland, la nièce de Robert Okai, un grand producteur de spectacle. Depuis plusieurs mois, elle prend le métro alors qu'elle n'en a pas besoin pour aller regarder un guitariste qui joue quelques jours par semaine. (Non, c'est pas creepy du tout ^^). Elle l'a surnommé Jack et rêve de lui parler mais n'ose jamais faire le premier pas. 
Un jour, elle va enfin se décider et le moins que l'on puisse dire, c'est que tout ne va pas se dérouler comme prévu....

Lorsqu'à quelques jours du changement de casting, le musicien principal, celui qui a le solo en compagnie du chanteur démissionne, Robert est au bord de la crise de nerf, son spectacle est fichu. Mais Holland a une idée pour sauver le spectacle : Jack

Penser que je lui plais pourrait me dévaster alors qu'il est juste adorable et reconnaissant, encore sous l'emprise de l'adrénaline. 

Je ne sais pas si c'est pareil pour vous, mais moi, il y a des schémas dans les romances que j'adore particulièrement. Il y a des trames qui se ressemblent et dès que je vois où ça va déboucher, je suis en mode fangirl. L'un de ces schémas, c'est la fausse petite amie/fiancée/mariée... Alors on peut faire coucou à When it's real par exemple que j'ai adoré un peu plus tôt dans l'année. 
Là, sans vous révéler l'intrigue parce que, même si c'est mentionné dans le résumé que je ne lis jamais car je trouve que c'est plus sympa d'avoir la surprise, on va donc retrouver ce style d'histoire. Holland et Jack, qui s'appelle en fait Calvin, vont devoir se rapprocher pour une raison professionnelle mais rapidement les doutes vont s'installer. 

En effet, Calvin est persuadé que les arrangements qui ont été pris sont le signe que Holland ferait tout pour son oncle, ce qui est vrai, mais il n'est pas au courant de la groupie qu'elle a été ces derniers mois. Et évidemment, cette dernière, de peur de passer pour une cinglée, va bien éviter de le mentionner. 
Mais le truc, c'est qu'Holland, elle craque vraiment pour Calvin et qu'elle n'ose toujours pas lui en parler parce que ça rendrait la situation délicate. Et lui, quand il fait un geste vers elle, est-ce que c'est parce qu'elle lui plait ou est-ce qu'il ne s'agit que de gratitude, d'une envie de la remercier ? 
J'ai adoré tous ces questionnements, cette prudence qu'ont les personnages l'un envers l'autre, très soucieux de ne pas aller trop loin. Ils sont absolument adorables dans leurs incertitudes. 

D'un autre coté, j'ai aimé la manière dont les auteures parlaient des amitiés, celles qui se font et se défont. Est-ce que toutes les amitiés sont faites pour durer ? Est-ce qu'elles valent toutes la peine qu'on se battent pour elles ? Ce sont des questions qui sont posées et les réponses m'ont un peu surprises parce qu'elles dénotent un peu par rapport à ce que l'on peut lire habituellement. 

Bilan

J'ai passé un super moment dans l'univers de la scène dans cette histoire qui parle de confiance, d'amitié et d'aspirations professionnelles. C'est mignon et féerique, le genre d'histoire que j'aime et qui me fait briller les yeux. 




Ma chronique sur un autre roman des auteures : 


Bonne soirée
Bisous
💛

Camille

2 commentaires:

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres