(Le Grand Nord #2) Ancrage, Sarina Bowen


Date de publication : 4 octobre 2018 (VO : 12 juillet 2016)
Titre VO : True North #2, Steadface
Edition : Hugo New Romance 
Pages : 431
Genre : New Adult
Prix : 17€ en papier / 12,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

J'étais tombée sous le charme du Vermont de Sarina Bowen avec le premier tome de la série Le Grand Nord et j'avais plus que hâte de retrouver cet univers ! 

Ma chronique sur le premier tome : 

Une super histoire aux personnages touchants 


J'étais super impatiente de découvrir l'histoire de Jude que je me suis presque jetée sur mon livre ! Il faut dire que déjà dans Amertume, j'avais trouvé ce personnage touchant dans son envie d'aller de l'avant, de mettre ses démons derrière lui et de devenir une meilleure personne. En effet, il y a trois ans, Jude a conduit sous l’emprise de différentes drogues, a percuté un pommier, tuant sur le coup le passager qui étant non seulement le fil du chef de la police mais aussi le frère de sa petite amie Sophie
Le fait d'avoir vécu chez les Shipley a été une bouffée d'air frais pour lui mais voilà, la saison de la cueillette des pommes est terminée et il n'y a plus de travail pour Jude à la ferme. Comme il n'a pas vraiment de choix, il retourne donc chez son père après trois ans et demi... Ce dernier ayant vraisemblablement plus d'affinités avec sa bouteilles qu'avec son fils est vraiment froid avec lui et le laisse peu à peu reprendre les rennes du garage qu'il n'entretient plus vraiment. 
Si Jude est persuadé que la Sophie de son cœur habite désormais New York, il est particulièrement surpris de découvrir qu'elle habite toujours en ville... 

Elle me tend sa main. Je la prends. 

Si j'ai trouvé Jude génial et touchant, j'ai tout de suite adoré également le personnage de Sophie. J'ai trouvé que l'auteure avait bien décrit la complexité de sa situation : elle est malheureuse et voudrait partir mais elle se sent responsable de sa mère. Elle a une position vraiment désagréable à jouer un peu les servantes au sein d'une famille qui l'ignore et la méprise. Mais en même temps, elle n'a pas vraiment les moyens de partir puisqu'elle est encore stagiaire. Lorsqu'elle va apercevoir Jude après trois ans et demi, elle ne peut que repenser à cette époque où elle était plus heureuse que jamais, où elle pensait que tout était encore possible. 

J'ai beaucoup aimé la façon dont ils se cherchent, se retrouvent, tantôt sauvagement, tantôt timidement. Ils sont à la fois toujours aussi amoureux de l'un de l'autre mais en même temps un peu sur la réserve, surtout Jude... 
Jude et Sophie sont de ces personnages qui ensemble, arrivent à soulever des montagnes. J'ai trouvé leur détermination et leur courage impressionnants : lui pour guérir de ses démons et devenir digne et elle, pour comprendre ce qu'il s'est réellement passé ce soir là. En effet, elle a toujours été dans le flou et plus elle se renseigne sur l'enquête, plus il y a de zones d'ombres et d'incohérences... Le suspense est à son comble jusqu'à la fin ! 

J'ai passé un super moment avec ces personnages, non seulement les héros mais aussi les Shipley que j'étais ravie de revoir et puis également le prêtre qui va encourager Jude de façon douce et inspirante. J'aime ce genre d'ambiance chaleureuse et positive. 

Bilan


Encore une fois, j'ai été complètement charmée par cette romance de Sarina Bowen ! Franchement, cette auteure, c'est une valeur sûre. J'ai encore plus aimé ce livre qu'Amertume parce que cette fois, j'ai d'entrée de jeu adoré les deux personnages principaux qui se révèlent touchants et déterminés au fil des pages. J'ai aimé retrouver un peu la famille de Griffin, cet univers si chaleureux qui est une bouffée d'oxygène pour Jude comme pour le lecteur. Et j'ai déjà hâte de découvrir la suite qui sera l'histoire de Zach


Mes chroniques sur les autres romans de l'auteure : 
 
  




Bonne soirée
Bisous
💛

Camille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres