(Hexworld #1) Le briseur de maléfice, Jordan L. Hawk



Date de publication : le 10 octobre en numérique et le 26 novembre en papier (VO : 6 mai 2016)
Titre VO : Hexworld #1, Hexbreaker
Edition : MxM Bookmark 
Pages : 300
Genre : Urban Fantasy
Prix : 17€ en papier / 5,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Ce que j'aime le plus chez MxM Bookmark, c'est que cette maison d'édition me fait sortir de mes sentiers battus avec toutes ses belles publications de genres différents. 

Un super univers ! 


Hexworld pend place dans un New York tout à fait imaginaire, peuplé de sorciers et de garous appelés des familiers. Il y a bien des humains aussi, mais l'essentiel des personnages que l'on croise a quelque chose de magique. 

Le premier personnage principal que l'on croise est Cicero, un familier chat qui travaille pour la PSM, la Police Sorcière Métropolitaine, une police qui n'embauche que des sorciers et des familiers. Ces dernières sont protégés par la police mais vivement encouragés (voir obligés au bout d'un moment) à se lier avec un sorcier policier. Cicero est un romantique et il espère encore vivre ce compte de fée où il croisera la route de Son sorcier, celui qui sera parfaitement fait pour lui, celui avec laquelle il développera sa magie mais aussi une belle relation... 
Il est particulièrement inquiet parce qu'il est sans nouvelles d'un familier chien, Isaac qu'il devrait retrouver le soir-même. La panique est à son comble quand on découvre que l'un des sorciers chez qui il devait se rendre est mort, balancé par une fenêtre après qu'il se soit mis à attaquer les autres. 

En parallèle, dans un autre quartier de la ville, Tom Halloran, un policier ordinaire est obligé d'abattre un habitant sans histoire après qu'il ait attaqué sa propre femme... Ce dernier a de nombreux secrets qu'il va avoir de plus en plus de mal à cacher. 

Les deux histoires semblant assez similaire, Tom et Cicero se retrouvent à enquêter ensemble sur ces crises de folie, des sorts truqués, et différents mystères plongés dans les souterrains. 

Par toutes les plumes, c'tait complètement dingue. Tom Halloran était immense, et bourru, et n'avait pas la moindre foutue idée de qui était Oscar Wild Ils n'avaient rien en commun. 

J'ai beaucoup aimé l'univers, vraiment ! Ca ne ressemble pas à ce que je lis habituellement et j'ai apprécié découvrir ce New York empli de magie. Tout cela est très bien décrit, notamment les liens qui lient les familiers et les sorciers. 

Le mystère est bien mené et je me suis laissée porter par les rebondissements tout en frémissant de peur pour nos deux héros ! L'histoire mêle le présent au passé d'un des personnages avec brio, franchement, je n'ai rien vue venir ^^ 

Enfin, j'ai beaucoup apprécié la relation de confiance qui se crée, tout doucement entre le sorcier et le familier. Cicero est à la fois très sûr de lui et très craintif, l'apprivoiser ne sera pas facile... Heureusement, Tom est la gentillesse incarnée, il faut juste qu'il ait l'occasion de le montrer. 

Bilan


Le briseur de maléfice est un super premier tome qui mêle mystère, magie et romance sexy ! J'ai beaucoup aimé l'univers et j'ai hâte de découvrir la suite. 






Bonne soirée
Bisous
💛

Camille

5 commentaires:

  1. Oh la la, mais c'est ultra tentant !! je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer
  2. L'une de mes prochaines lectures et pour le coup je suis autant curieuse qu'impatiente !

    RépondreSupprimer
  3. C'est ma lecture en cours ; j'en suis à 60p voir un peu plus, il me semble. J'aime beaucoup mais trop impatiente de voir l'avis du policier par rapport à ce que Cicero est censé dire du coup je trouve ça un peu long mais pas en mal (je sais pas si c'est compréhensible xD) ; bref j'aime beaucoup et je retourne de suite à ma lecture !

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres