Avec toi malgré moi, Vi Keeland et Penelope Ward


Date de publication : 12 avril 2018 en poche et 13 avril 2017 en GF (VO : 11 avril 2016)
Titre VO : Stuck-up suit
Edition : Hugo New Romance / Hugo Poche
Pages : 395 en poche
Genre : New Adult
Prix : 7,60€ en poche / 17€ en GF / 9,99€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Je suis en train de me faire tous les romans du duo Vi Keeland / Penelope Ward alors après Cocky Bastard, je me suis lancée dans Avec toi malgré moi ! (Et pour la suite, ce sera Playboy Pilot^^)

Des personnages très très charismatiques !  


En commençant cette histoire, j'ai eu une impression de déjà vu : une fille trouve le portable d'un chef d'entreprise dans le métro, hésite un peu à lui rendre parce que, et d'une, elle est très curieuse, et deux deux, le propriétaire est fort mal-aimable... Mais en fait, cette intrigue n'était là que pour permettre à Soraya, chroniqueuse de métier et Graham, working men débordé, de se rencontrer. Entre eux, c'est explosif dès le début ! Lui, ne jure que par les relations épisodiques et elle, n'est jamais la dernière pour remettre cet ours mal léché à sa place ! Et pourtant, tous les deux vont rapidement s'accrocher l'un à l'autre...
Le contraste entre la vie de Graham, remplie uniquement par son travail et l'univers festif de Soraya dont les amis tiennent un salon de tatouage est vraiment sympa. C'est chou de les voir prendre place dans le monde de l'autre. 
Le soucis, comme souvent, c'est le passé. Et il se trouve que que celui de Graham va resurgir au galop amenant avec lui une ex fiancée très déterminée et une petite gamine adorable... 
Alors que tout autour d'elle, tout le monde conseille à Soraya de se protéger, de se préserver et de ne pas se lancer dans une aventure avec un homme qui a tant de bagage, elle a envie de s'accrocher et de découvrir ce qui peut se passer entre eux parce que plus elle passe de temps avec Graham, plus elle apprécie de découvrir d'autres facettes insoupçonnées de sa personnalité...

Tu vois, c'est ça le truc. Mister Big Connard ne peut pas avoir un chien trop choupy, et encore moins partager son lait fraise avec lui. 

Au fil des pages les personnages se remettent beaucoup en question, surtout sur leurs attentes vis à vis de l'avenir qu'ils souhaitent. C'est bien amené parce qu'au début, ce sont surtout deux têtes brûlées et en fait, leur rencontre les a rendu plus doux. Ils ont beau jouer un jeu de séduction très "rentre-dedans", ils sont terrifiés parce qu'ils ressentent et ont peur de souffrir. Ils vont avoir des réactions diamétralement opposées face à cette peur et j'ai redouté, à un moment, que le manque de confiance leur face faire de grosses erreurs ! Heureusement que l'un des deux personnages est très très sûr de lui ^^ 

J'ai particulièrement aimé l'alternance des points de vues. La narration à la première personne était vraiment bien adaptée je ne peux pas dire que j'ai eu une préférence pour un des narrateurs parce qu'à chaque fois, le changement était idéal. D'ailleurs, heureusement qu'on avait le point de vue de Graham parce que sinon, c'est facilement le genre de personnage que l'on déteste au premier abord ^^ Mais non, entre les moments passés avec sa grand-mère et ceux passés avec Chloé, on est obligée de fondre ! Sans parler de la certitude avec laquelle il parle de ses sentiments pour Soraya et de sa volonté d'avenir... Bref, un BBF un peu bourru au premier abord mais quand on le découvre un peu, il s'avère plus que charmant ^^ 

Oh, et j'ai trop trop aimé le clin d’œil à un certain australien avec sa chèvre ^^ 

Bilan


J'ai passé un super moment en compagnie de Graham, Soraya et de la petite Chloé ! Alors que la romance entre deux personnages que tout oppose aurait pu être vue et revue, les auteures ont ajouté la dimension familiale en plus qui était vraiment adorable. 
J'ai bien ri en compagnie de nos deux héros qui sont des lanceurs de piques professionnels mais j'ai aussi trouvé l'histoire douce et attachante. Graham s'est révélé être un personnage perdu très adorable. 



Mes chroniques sur un roman du duo d'auteures et sur un livre de Vi Keeland seule  : 
 


Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

6 commentaires:

  1. J'ai adoré ce ivre, il n'est pas passé loin du coup de cœur. Pour le moment c'est mon préféré sur les trois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah pour le coup, je crois que j'ai eu une très légère préférence pour Cocky Bastard... En tous cas, j'ai trop hâte de lire Playboy Pilot !

      Supprimer
  2. C'est vrai que j'ai très envie de découvrir la plume de ces deux autrices et tes chroniques me donnent très envie de découvrir tout ça ; à voir si j'y arrive pendant mes vacances. En tout cas j'aimerais beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leurs histoires sont vriament sympa ! Il me tarde de lire leur troisième livre !

      Supprimer
  3. Je ne l'ai pas encore lu ! J'attends de la trouver a gibert a l'occasion ^^

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres