Là où je me suis retrouvée, Jasmine Warga


Date de publication : 8 mars 2018 (VO : 7 novembre 2017)
Titre VO : Here wa are now 
Edition : Hugo New Way
Pages : 263
Genre : Young Adult 

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Ayant adoré Le vide de nos coeurs, j'étais très impatiente de découvrir le nouveau roman de Jasmine Warga ! Il est clairement très différent et je l'ai beaucoup apprécié même si je trouve qu'il manquait un petit quelque chose... 
Je vais juste préciser une petite chose : ce n'est pas un roadtrip et je en vois pas trop pourquoi il est présenté comme ça... 

Des retrouvailles émouvantes 


Tal a été élevée par sa mère et lorsqu'elle avait environ 13 ans, elle a découvert dans la chambre de cette dernière une boite avec des coupures de journaux sur un groupe de rock. La jeune fille se met alors en tête que Julian Oliver, le chanteur leader du groupe est son père et elle va lui écrire de nombreux courriers. Après des mois sans réponse, elle a fini par abandonner l'affaire...
On peut dire que la dernière chose à laquelle elle s'attendait, alors qu'elle était seule, chez elle avec sa meilleure amie, c'est voir Julian Oliver frapper à sa porte. Il lui annonce qu'effectivement, il est bien son père et que le grand-père de Tal, est mourant et qu'il aimerait qu'ils se rencontrent au moins une fois. 
Après un peu de réflexion, elle décide de l'accompagner pour découvrir cette famille dont elle n'a jamais osé rêver.
Au fil des pages, Tal va alors faire plus ample connaissance avec son père mais aussi avec sa grand-mère, ses cousins... Elle va aussi découvrir ce qu'elle n'a jamais su sur sa mère et les circonstances de la rencontre avec son père... 
Il me sourit dans le rétro. D'un sourire qui n'avait rien à voir avec la gaieté, mais tout avec l'espoir. Un sourire qui disait : Nous sommes là maintenant. Ensemble. Nous devrions être heureux. S'il te plait, sois heureuse. 

Pour moi, le vrai héros de cette histoire, ce n'est pas Tal mais Julian. C'est le personnage qui m'a le plus touchée parce que j'étais en colère à cause de ce qu'il a subit et tellement triste pour lui. C'est le mec qui avait tout : la famille aimante, la petite amie super amoureuse et il va tout perdre pour des stupidités qui de dépendaient pas franchement de lui... C'est pour lui que je voulais que Tal "connecte" avec son père, ce sont les moments passés avec le grand père qui m'ont le plus touchée, ce sont les petits gestes de Tal envers son père qui m'ont fait sourire. 
J'ai eu vraiment du mal à apprécier la mère de Tal, je ne comprends pas ses décisions... Je l'ai trouvée tellement égoïste ! 

Il y a énormément de choses que j'ai aimé dans ce roman mais je trouve qu'il y avait du "trop" et du "pas assez". La meilleure amie m'a plus agacée qu'autre chose, je n'ai pas aimé sa relation avec Tal, sa façon de se comporter devant Julian... La petite romance, n'était pas super nécessaire mais en même temps, Toby est plutôt chou et j'ai aimé l'analyse qu'il faisait de Tal, quand il dit qu'elle est à la fois "perdue et retrouvée". 
Heureusement, les flashback étaient rares et assez courts parce que c'est quelque chose dont je ne suis vraiment pas friande. Je trouve toujours que ça casse le rythme mais là, comme j'avais vraiment Julian, j'avais vraiment envie de découvrir comment il a pu perdre tous ceux qui l'entouraient. 
J'ai adoré les passages entre Julian et Tal et j'aurais aimé en avoir encore plus. J'aurais aimé qu'ils jouent ensemble, j'aurais aimé qu'ils composent ensemble. Leur relation est très belle et se fait avec beaucoup de naturel. J'ai trouvé que c'était intelligent de mettre tant de réserve en Tal et j'ai aimé ressentir la frustration qu'elle éprouve quand Harlow se met sur le devant alors que mince, c'est son père à elle quand même ! J'aurais aimé encore plus de moments avec la grand-mère aussi... C'était tellement émouvant de voir Julian se rapprocher de sa famille qu'il a quitté en pensant à tord, qu'elle n'était pas d'accord avec ses choix que là aussi, j'en aurais voulu plus... 
Mais en fin de compte, c'est peut-être aussi ça, qui montre que ce livre, m'a plu : j'aurais aimé rester encore un peu au sein de la famille Oliver. 

Bilan


Même si j'avais des attentes trop élevées, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. J'ai trouvé que l'auteure a bien rythmé la relation qui se tisse entre la fille et son père et surtout, j'ai vraiment apprécié le personnage de Julian. C'est une histoire qui est, au final, assez émouvante... 






Mes chroniques sur les autres romans de l'auteure : 


Bonne journée 
Bisous
💛


Camille

4 commentaires:

  1. Ah il a l'air pas mal du tout ce roman !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas aussi intense que le premier roman de l'auteure mais très sympa. Il ne faut pas comparer pour ne pas être déçu.

      Supprimer
  2. Assez curieuse de découvrir ce roman, je me le note !

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres