Comment disparaitre, Sharon Huss Roat



Date de publication : 8 février 2018 (VO : 2017)
Edition : Hugo New Way 
Pages : 358
Genre : Young Adult 

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Je suis assez attirée par les romans sur les réseaux sociaux et comme New Way publie généralement des perles, j'ai eu envie de de découvrir cette histoire... 

Un roman plein de gentillesse 


Alors d'abord, la couverture... Je vous avoue que quand je l'ai vue la première fois, sur l'ordi, je n'ai pas été plus emballée que ça et maintenant, plus je regarde mon livre, plus je l'adore ! Cette sobriété colle tellement bien au livre. 

Comment disparaître est l'histoire de Vicky, une ado qui a toujours été très timide, réservée, introvertie. Depuis toujours elle se cache un peu derrière sa meilleure amie Jenna avec qui elle était très fusionnelle. Jenna répondait à la place de Vicky dans les conversation même si la question lui était directement adressée, elle refusait de se rendre dans des fêtes pour rester avec son amie qui n'aurait jamais osé y mettre les pieds... Et puis Jenna a déménagé et Vicky a voulu se cacher encore plus aux yeux du monde. Sa meilleure amie lui manquait, elle se retrouvait seule et ne savait pas du tout comment aller vers les autres.
Le pire, c'est qu'elle n'avait pas vraiment l'impression de manquer à Jenna qui, en quelques jours s'était fait de nouveaux amis, allait à des soirées et avait même un petit copain. Parce que Jenna avait l'air de si bien s'en sortir sans elle, Vicky a eu envie de lui montrer qu'elle allait tout aussi bien. Elle a alors eu l'idée de se prendre en photo et de s'inclure dans un concert grâce à photoshop... 
A partir de là, elle va se créer un compte Instagram, se prendre en photo déguisée, s'ajouter dans un décors, poster sa première photo accompagnée du hashtag seule. Vicurieuse est née. 

On ne pourrait jamais dire que c'est moi. [...] Je n'ai même pas quitté la maison. Je me suis juste quittée moi-même. 

A partir de ce moment, c'est comme si nous suivions deux histoires. Celles de Vicky, qui continue a aller au lycée, qui est forcée de lier des relations avec les membres de l'annuaire de l'école qu'elle est forcée de rejoindre. Et puis il y a cette histoire avec l'adorable Lipton qui est presque aussi timide qu'elle que j'ai adoré <3 
Et en parallèle, il y a l'histoire de Vicurieuse. Son compte prend rapidement beaucoup d’ampleur avec des relais de la part de célébrités, mais surtout pas mal de commentaires de personnes qui disent qu'elles se sentent seules aussi. Vicky va passer des heures à aller répondre à ces personnes, commenter leurs photos... Elle veut leur montrer qu'ils ne sont pas seuls. Il y a beaucoup de bienveillance dans ce qu'elle fait et c'est impressionnant de voir les conséquences. A la manière d'une boule de neige, il y a de plus en plus de personnes seules qui se manifestent mais aussi beaucoup de personnes qui suivent les conseils de Vicurieuse pour aller vers les autres. Parce qu'elle a beau faire ce qu'elle peut, elle ne peut pas tout assumer toute seule. 

C'est déjà dur de supporter sa propre tristesse, sa solitude. Mais à force d'endosser celle des autres, je vais finir par me noyer.

J'attendais avec impatience le moment où les vies de Vicky et Vicurieuse entreraient en contact et j'ai trouvé que c'était super bien amené. La fin est pleine de tension et vraiment captivante. Une fois encore on se rend compte que les personnes les plus seules ne sont pas forcément celles qui en ont l'air. 
Ce roman est un très beau message de gentillesse et de bonté. J'ai aimé suivre cette double vie que mène Vicky tout en me demandant comment elle allait pouvoir continuer à garer le secret... 


Bilan


J'attends généralement beaucoup des romans qui traitement de la phobie sociale et je dois dire que celui-ci m'a énormément plu. J'ai trouvé Vicky très juste, à la fois dans la partie réelle, qu'en tant que Vicurieuse. Si cette histoire nous montre la manière ont les buzz peuvent éclater sur les réseaux sociaux, comment il est facile de prendre le contrôle, j'en ai surtout retenu beaucoup de bienveillance. Comment disparaître est un roman qui pousse clairement à faire attention à ceux qui nous entourent, à faire le premier pas... 






Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

4 commentaires:

  1. Je viens de le terminer. J’ai eu parfois les larmes aux yeux en lisant car certains passages m’ont rappelée de mauvais souvenirs...Je rejoins ton avis, ce livre est une ode à la bienveillance et dans ce monde de fou, ça fait du bien à lire.

    RépondreSupprimer
  2. Ce roman me fait tellement envie !
    J'ai longuement hésité quand il a fallu faire les choix... Peut-être que je craquerais au salon :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, il y a toujours plein de choses qui me font envie dans leurs catalogues ! C'est franchement difficile de choisir ^^

      Supprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres