L'atelier des souvenirs, Anne Idoux-Thivet



Date de publication : 18 janvier 2018
Edition : Michel Lafon 
Pages : 345
Genre : Contemporain 

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Je n'ai lu que le résumé en travers mais quand j'ai vu que l'histoire se passait dans une maison de retraite, j'ai craqué parce que j'adore ces ambiances dans les romans (et je précise, uniquement dans les romans...) ^^


Des personnages attendrissants et une écriture vraiment atypique 

Il y a un roman que Gilles Legardinier qui se passe dans une maison de retraite que j'avais adoré. Les petits vieux étaient à la fois drôles et hyper attendrissants. Et bien, je peux vous dire que ceux de ce roman n'ont absolument rien à leur envier ! Je me suis vraiment amusée en leur compagnie. 

Là, nous sommes emportés dans, non pas une, mais deux maisons de retraite de Lorraine, où Alice, qui est au chômage après de brillantes études de sociologie, est embauchée pour organiser des ateliers d'écritures. 

Les pensionnaires sont tous très contents de leur petite Alice et se mettent en tête de lui trouver un amoureux... Alors qu'une des deux maisons de retraites veut retrouver l'amour perdu de la jeune femme, l'autre voudrait la caser avec un des aide soignant. S'en suivent des situations vraiment délirantes où nos petits vieux adorés vont essayer de rechercher tous les luthiers de Paris sur "Gougeule", vont faire intervenir des entremetteuses italiennes et vont jusqu'à faire un appel longue distance vers les Etats Unis et impliquer la mairie ^^ 

L'opération Alice Project aura lieu cet après-midi à 14h30. 

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce roman, c'est que la plupart des chapitres sont les écrits des pensionnaires, en fonction de l'exercice du moment. Au début, nous avons des écrits sur leur passé, puis nous avons des lettres, des journaux... Généralement ces écrits commencent le chapitre qui se termine avec un narration plus classique. Cela permet de vraiment s'impliquer en tant que lecteur et aussi de se sentir plus proche des personnages. 
L'avalanche de personnages m'a fait un peu peur au début mais en fait, je les ai tous trouvé super. Déjà Alice et puis sont amie Chloé et Julien, le fameux aide-soignant, et puis tous les petits vieux qui sont attachants à leur façon, par leur histoire mais aussi leurs maladresses ; avec une mention spéciale pour Manon et le Rusé dont j'ai adoré ce petit bout d'histoire d'amour à retardement... 

Franchement, la romance autour d'Alice, c'était la cerise sur le gâteau. Non seulement, je n'ai pas du tout imaginé que ça se terminerait de façon aussi mignonne. Ouais, même dans ma petite tête qui dégouline de guimauve (et pas seulement parce que j'ai tout mangé les marshmallows), je n'osais pas croire que ça allait être aussi choupinou. Vraiment ! 

Bilan


J'ai passé un moment absolument délicieux entre les pages de ce livre. C'est doux, adorable et plein de bons sentiments avec des personnages qui ne cherchent qu'à s'entre-aider, à se soutenir. C'est agréable de lire quelque chose de si positif. 
Et puis c'est remarquablement bien écrit. L'auteure multiplie les styles narratifs et au lieu de nous embrouiller, ça apporte plus d'intensité à l’histoire. 
Vraiment, chapeau ! 







Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

6 commentaires:

  1. Ta chronique me donne envie de découvrir ce livre. ça a l'air d'une lecture un peu doudou, qui fait du bien !

    RépondreSupprimer
  2. Okok, le résumé ne me tentait pas plus que ça, je l'avoue, mais tu m'as clairement donné envie de le découvrir ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout mais ta chronique me donne envie de tester par moi-même !

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres