(Ivy Years #4) L'heure de vérité, Sarina Bowen



Date de publication : 2 janvier 2018
Edition : Auto-édité
Pages : 351
Genre : New Adult

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

J'ai beaucoup aimé le premier tome, adoré le second, encore plus adoré le 3 qui était parfait à mes yeux et voilà que l'auteure arrive à faire l'impossible : j'ai encore plus aimé ce quatrième tome !! 

Mes chroniques sur les premiers tomes : 


Un BBF absolument parfait 



Bella est la coach assistante de l'équipe de hockey de Harkness et depuis 3 tomes qu'on la croise, je dois dire que je l’appréciais déjà pas mal. Elle a la réputation de la fille facile qui finit régulièrement avec l'un des joueur dans son lit mais au cours du dernier tome, on avait rencontré sa facette plus fragile et vulnérable. Elle qui prône le célibat et les coups d'un soir s'était vraiment entichée de Graham et avait été blessée lorsqu'elle avait compris que leur histoire était fichue d'avance. J'attendais donc beaucoup de ce tome et franchement, ça a été une vraie claque. Encore mieux que ce que j'espérais. 

L'autre personnage principal, c'est Rafe, un joueur de foot que l'on n'avait pas encore croisé dans cette série. Il est en couple avec sa petit amie depuis plusieurs mois et pour leur anniversaire (oui, ils sont nés le même jour ^^) ils avaient prévu de perdre leur V-card ensemble. Ouais... bah on peut dire que Rafe ne s'attendait à ce qu'un autre lui vole la première place. 

Blessé, il s'apprête à siffler la bouteille de champagne qu'il avait apporté en solitaire avant de croiser sa belle voisine pour laquelle il a toujours eu un faible... 
S'ensuit une nuit torride et un préservatif qui éclate. Naïvement, j'ai cru que l'on allait avoir droit à une nouvelle version de Jeu d'attirance ou de The Goal (que j'ai adoré soit dit en passant). Mais c'était mal connaitre Sarina Bowen qui avait quelque chose de bien plus complexe, bien plus difficile en réserve. 

Alors que Rafe est gêné par la façon dont il a "utilisé" Bella, cette dernière est en colère qu'il n'assume pas, comme s'ils avaient quelque chose à se reprocher. Il faut dire que si Bella assume son mode de relation à 200%, elle est toujours très vexée par les jugements des autres, même si elle fait ce qu'elle peut pour ne pas le montrer. Du coup, elle va commettre une erreur avec LA mauvaise personne. Et à partir de ce moment, c'est la descente aux enfers pour elle. 

Dans cette histoire Sarina Bowen dénonce les fraternités qui se prennent pour des intouchables, les jugements intempestifs et leurs retombées, les réseaux sociaux et la vitesse à laquelle se répandent les informations. J'ai déjà lu des livres sur ces thèmes mais l'auteure nous l'apporte ici de manière différente et c'était vraiment poignant. Je veux dire, Bella est une héroïne sûre d'elle, qui s'assume et pourtant, ce qui lui tombe dessus va l'anéantir et même ses amis ne vont pas réussir à la faire sortir de sa chambre où elle préfère se terrer qu'affronter le reste du monde. Heureusement, Rafe est là pour la soutenir, sans jamais la brusquer, toujours avec énormément de douceur. 

Je ne pensais pas être le genre de fille à avoir besoin d'un chevalier en armure étincelante. Mais apparemment, quelques élans chevaleresques de temps en temps me faisaient craquer. Qui l'eût crû ?  

Au delà des relations de confiance et d'amitié, j'ai aimé ce qui touchait aux histoires de famille des personnages. Alors que celle de Rafe est chaleureuse et aimante, il y a beaucoup de froideur dans celle de Bella et une sorte de rancœur qui plane. Encore une fois, ça démontre que Bella a beau jouer les dures, elle a des blessures qui ne sont pas guéries. 

L'amitié, les relations amoureuses... Voilà d'autres thèmes chers à l'auteure qui, une fois de plus sont merveilleusement traités. J'ai particulièrement aimé l'amitié qui se noue, très très lentement entre Bella et sa voisine. C'est une relation de confiance qui s'installe alors que toutes les deux ont si peur des jugements qu'elles ne sortent pas le nez de chez elles. 

Encore une fois, je me suis laissée complètement emportée par la plume de l'auteure qui, entre moments doux et d'autres plus poignants, rend cette lecture hyper attachante. Je voulais arriver à la fin mais en même temps, je ne voulais pas les quitter.... 


Bilan


Clairement l'heure de vérité est, pour le moment, ma meilleure lecture de l'année. Certes, on n'est qu'au mois de janvier mais après pas mal de bonnes voir très bonnes lectures, j'attendais ce coup de coeur, cette claque. 
Encore une fois, Sarina Bowen m'a touchée avec ses personnages et sa manière de leur faire traverser des épreuves. Tout ce qui arrive à Bella est super dur mais heureusement, elle a l'homme parfait pour la soutenir. Franchement, ce Rafe, il fallait le trouver, je suis complètement sous le charme. Après Bridger qui avait déjà mis la barre super haute, l'auteure a réussi à nous créer un homme doux, gentil, serviable, honnête, sexy... Bref, que les futurs BBF de 2018 se méfient parce que la barre est déjà placée super haute ! 


Et attention spoiler, j'ai croisé les doigts en fin de lecture pour que le prochain tome soit dédié à Lianne et Yes ! C'est bien le cas !! J'ai hâte de découvrir l'histoire de ce personnage un peu mystérieux ^^ 







Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

2 commentaires:

  1. Cette saga est une pure merveille ! Je dois dire que je ne suis jamais déçue !

    RépondreSupprimer
  2. Oh my god ! Ta chronique me donne encore plus envie de lire ce 4e tome !! Je vais respecter mon planning de sp mais j'ai beaucoup trop hâte de pouvoir le lire ! Hâte de retrouver Bella et de découvrir Rafe!

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres