(Elia, la passeuse d'âmes #2) Saison froide, Marie Vareille



Date de publication : 18 janvier 2018
Edition : PKJ
Pages : 414
Genre : Dystopie

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

J'ai vraiment adoré le premier tome d'Elia la passeuse d'âmes que j'ai lu en 2016 puis relu en novembre dernier pour être bien dans le bain, que j'attendais la suite avec impatience. Alors quand Marie a annoncé qu'il y allait avoir des ENC pour les premières personnes de sa dédicaces, je peux vous dire que mon programme du samedi après-midi à Montreuil était tout fait ^^ Effectivement, accompagnée de mes irréductibles copines, nous avons squatté le stand PJK afin de repartir, toutes, avec notre précieux...
Ce tome 2 fut ma première lecture de 2018 et je peux vous dire qu'elle a merveilleusement bien commencé ! 

Ma chronique sur le premier tome : 
 

Un tome très très riche ! 


Souvenez vous... Nous terminions le premier tome avec l'annonce de l'entrée d'Elia et Sol au Conclusar. Elle voulait y aller pour sauver sa petite sœur, enfermée à sa place et lui, ne voulait pas la laisser y aller seul. Le conlusar, c'est cette prison où les mineurs sont enfermés en cas d'infraction et où ceux qui n'ont plus rien à l’extérieur vont tenter leur chance. Ils vont y être entraîné pour devenir des défenseurs sans pitié, enfin, ça c'est pour les plus chanceux, les autres y mourront. A coup de violence, de combats et de torture, les jeunes enrôlés perdent peu à peu leur humanité pour devenir les pions du gouvernement...
Comment Sol, Elia et Edeline vont-ils s'en sortir ?  

- Je tiens à toi, dit-il tranquillement, c'est la principale raison pour laquelle je suis ici. 

J'ai vraiment aimé que, contrairement au tome 1, on se concentre sur d'autres personnages et non plus uniquement sur Elia. D'ailleurs, on a même un grand passage où on se demande ce qu'elle devient parce qu'elle disparaît de nos écrans ^^ 
Si j'appréciais déjà beaucoup les personnages secondaires, ça c'est vraiment renforcé dans ce tome 2 parce qu'on en apprend beaucoup sur eux.
Tim d'abord, lui qui était le copain timide mais discret de la bande prend vraiment une autre ampleur dans ce tome. Est-ce que c'est parce qu'il n'est plus sous l'ombre du grand Sol ou parce qu'il va rencontrer des personnes qui vont lui donner une raison de se lever le matin mais toujours est-il que je l'ai trouvé formidable. Lui qui est honnête et droit montre plus d'une fois son courage tout en respectant ses valeurs de toujours. 
Sol quant à lui est méconnaissable...  Il n'est plus que l'ombre de lui-même, sans but... On le voit complètement s'effondrer et il me faisait vraiment de la peine. J'adorais les chapitres centrés sur lui mais en même temps ça me faisait du mal de les lire tellement il semblait abattu. 
Et puis il y a Arhia que j'ai été contente de voir un peu plus. Elle a beau être la privilégiée du Nord, elle n'hésite pas à se mouiller pour aider ses amis et les amis de ses amis comme le beau Alek... Je vous avoue qu'il m'a plu dès les premières minutes et j'ai beaucoup aimé ses interactions avec les autres personnages : Tim surtout, et puis Arhia et d'autres... 
Et puis il y a toute une batterie de personnages secondaires : Sado Kill, Salika, Anouk, Narvik... J'ai adoré me retourner la tête à cause d'eux, à me demander s'ils ne jouaient pas des doubles jeux, dans quel camp ils étaient vraiment et rien, absolument rien ne m'aurait permis d'imaginer les retournements de situation des dernières pages. 
Mention spéciale tout de même à Noriaxis qui est le maitre Yoda de cette série. Elle est pleine de sagesse et m'a fait mourir de rire en même temps. Ca fait plaisir de voir quelqu'un donner enfin des conseils censés à Elia ! 

Le flocon de neige est aussi bête que toi : il ne sait pas qu'avec ou sans prophétie, il a le pouvoir de déclencher les avalanches. 

Ce tome deux est parfaitement équilibré entre intrigues politiques, manigances, et élaboration de plans ; et vrais moments d'action où ça part dans tous les sens et où on n'a plus qu'à croiser les doigts pour que nos héros s'en sortent tous ! C'est hyper intriguant, c'est haletant, vraiment ! Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde pendant cette lecture. 
J'ai été émue aussi, par Elia, par Sol, par Narvik aussi un peu... Des moments plus doux, plus durs qui changent de la ligne plus politique du reste du roman.

Parce qu'à travers ce tome, Marie Vareille pose tout plein de questions typiques des dystopies mais des sociétés en général... Comment les opprimés peuvent-ils devenir les égaux de ceux qui leur sont supérieurs autrement que par la guerre ? Comment peut-on dire que l'on veut l'égalité si d’entrée de jeu, une partie de la population est désignée comme l’ennemi ? Ce sont toutes les questions que se posent Elia et qui font qu'elle n'est pas un pion qu'un camp où l'autre pourrait manipuler... Sous sa tignasse rousse, Elia pense à la fois avec sa tête et avec son coeur. Après tout, elle est la fille illégitime d'une Nosoba et d'un Kornesien, alors qui pourrait, mieux qu'elle, mettre fin à cette injustice ? 


Bilan


C'est un sans faute pour ce second tome des aventures d'Elia. J'ai été complètement happée par les intrigues, l'action et les secrets que l'on découvre... Mais surtout, je suis déjà en attente du 3 parce qu'il semblerait bien qu'il nous reste, à nous lecteurs comme à nos héros, beaucoup de choses à découvrir... 
Retrouver Elia, Sol, Tim et Arhia a été un vrai bonheur. Je me suis bien plus attachée à eux maintenant qu'ils sont tous au centre de cette histoire captivante ! J'ai déjà hâte de les retrouver !






Mes chroniques sur les autres romans de l'auteure : 


Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

2 commentaires:

  1. Punaiz oui, quelle histoire. J'suis encore toute traumatisée par plein de passages.. C'était vraiment une lecture extra.. L'attente va être loooongue pour le tome 3
    Ah, et aussi j'étais tombée amoureuse de Alek .. Imagine ma tête au fur et à mesure de ma lecture hahaha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'on a fait la même tête ^^

      Supprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres