Phobos Origines, Victor Dixen



Titre : Phobos Origines
Série : Phobos, HS
Auteur : Victor Dixen
Date de publication : 2 juin 2016
Éditions : Robert Laffont - Collection R
Pages : 300
Genre : Science-fiction  


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Je me souviens avoir terminé le premier tome de Phobos, il y a un peu plus de deux ans en me disant que j'aurais aimé en savoir plus sur les garçons... C'est maintenant chose faite avec ce tome qui leur est dédié et que j'ai trouvé super ! 


Mes chroniques sur les premiers tomes :  




Enfin les histoires des garçons !  


Ce tome, hors série, on repart un peu en arrière pour nous parler des garçons... Le livre est découpé en six parties dont les chapitres alternent entre "ON" et "OFF" caméra, comme dans les tomes qui se passent dans l'espace. Mais là, on est bien en amont : chaque partie commence lorsque chaque candidat participe à sa première audition. Il y en a 5 ou 6 au total et entre chaque audition, on suit les aventures des garçons dans leurs habitats d'origines. Et pour certains, je suis vraiment tombée des nues !! Il faut dire que si on en sait un peu sur les histoires de Marcus et Mozart, les autres étaient presque des inconnus et leurs histoires ont été fascinantes et dramatiques à la fois. 

Mozart justement, nous commençons par lui et même si on savait déjà pas mal de choses de son passé dans les favellas en tant que dealer, j'ai vraiment aimé sa partie parce que c'est un personnage que j'apprécie énormément. Et franchement, lire son histoire m'a permis de l'aimer encore plus ! 
Ensuite, nous passons à Tao et... grande surprise : il se tenait debout lors de sa première audition ! Mon Dieu, qu'est-ce que son histoire est tragique !! Je ne m'attendais vraiment pas à ça. C'est le cœur complètement brisé qu'il est parti dans le camp d'entrainement de Genesis et c'est à se demander comment il tient le coup.
Ensuite, c'est sur Samson que nous nous consacrons et pour lui aussi, la vie n'a pas fait de cadeaux. S'il était adoré par sa mère qui faisait tout pour qu'il ait le meilleur avenir possible, elle était bien la seule à le soutenir. En effet, ses yeux verts que les candidates trouvent si séduisants ne lui ont apporté que des problèmes chez lui et encore, c'est peu dire. Je crois que cette partie est celle qui m'a fait le plus frissonner tellement j'avais peur pour lui ! Et puis sa révélation à cette garce de Serena à la fin m'a vraiment émue, j'en étais toute triste pour lui. Je me demande bien si ce sera exploité dans la suite de l'histoire...

Il a trouvé sa vérité. La seule qui compte.

Alexei... Le personnage que je ne supporte pas depuis le début de l'histoire... Et bien croyez-moi ou non mais j'ai trouvé son histoire captivante. Non seulement, j'ai été désolée pour lui mais en plus j'ai trouvé que son passif expliquait bien sa "fascination" pour Kris. Avec ses tresses en couronne, elle représente vraiment ce à quoi il voulait accéder et qu'il a perdu. 
Et puis il y a Kenji, l'élément complètement improbable de la sélection des candidats et son histoire est de loin, la plus étonnante qui soit ! Non mais vraiment, son histoire est aussi originale que le personnage et j'ai été estomaquée par tout ce qui lui arrive. C'est une super idée en tout cas !! 
Mon bémol, c'est quand même l'histoire de Marcus. Depuis le premier speed dating de Leonor, j'ai vraiment eu un coup de coeur pour ce personnage qui m'a tout de suite envoûtée. Je trouve la manière dont leur histoire s'est développée géniale et à partir du moment où ils sont ensemble sur Mars, c'est encore mieux... Du coup, j'attendais énormément de son histoire et franchement, par rapport aux autres, je ne l'ai pas trouvée si intéressante et surtout, je pensais qu'on en saurait plus sur sa fameuse révélation de la fin du tome 2 mais que nenni ! A la place on le voit tomber amoureux d'une gosse de riches qui l'aime tout autant mais ne veut pas lui avouer... Et encore une fois, j'ai terminé ma lecture un peu abasourdie par la fin. J'ai un peu de mal à comprendre en fait... 

La magie est dans l’œil de celui qui regarde.


Bilan

Phobos Origines est un hors série essentiel à la série, à lire, selon les conseils de l'auteur, entre le tome 2 et le tome 3. Pour chacun des garçons, Victor Dixen a inventé des histoires touchantes qui, en une cinquantaine de pages pour chacun, m'ont permis de me sentir plus proche d'eux. Il faut dire qu'ils en ont tous bien bavé dans la vie et j'étais heureuse que Genesis leur offre une porte de sortie, une échappatoire. Oui, pour tous, même le Alexei que je ne pouvais pas voir en peinture dans les deux premiers tomes ^^ 
J'ai beaucoup aimé la structure du récit en alternant les champs et les hors champs, en commençant toujours à la première audition et se terminant au moment du décollage. On a certains passages où ils sont ensemble et au fil des parties, on revoit ce moment de points de vues différents ce qui est super intéressant. 
Vraiment, ce tome m'a conquise et je compte enchaîner très très rapidement sur la suite ! 
Il faut dire que le tome 4 est prévu pour très bientôt... 



 


Bonne journée
Bisous
💛




Camille

2 commentaires:

  1. Youhou ! Je vois qu'on est assez d'accord à propos de l'essentialité (oui oui) de ce bouquin ^^
    J'ai lu le tome 3 avec un avis complètement différent sur les garçons :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que je ne verrai plus certains de la même façon et notamment Alexei pour lequel je serai (peut-être) plus indulgente ^^

      Supprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres