Le plus beau des vœux, Alyson Noël



Titre : Le plus beau des vœux (VO : Five days of famous)
Auteur : Alyson Noël
Date de publication : 23 novembre 2017 (VO : 2016) 
Éditions : Michel Lafont
Pages : 302
Genre : Jeunesse

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


J'avoue, j'ai choisi ce livre pour sa couverture. Elle est carrément canon, non ? Je suis à fond dans l'ambiance de Noël alors je ne pouvais que craquer pour cette lanterne avec ces jolies étoiles qui la rendent si féerique. 



Un roman de Noël à la manière d'un Teen Movie

Ce livre m'a fait penser à une citation que j'aime beaucoup mais dont je ne me souviens pas de la tournure exacte (alors si quelqu'un connait la référence, je suis preneuse !). Ca disait quelque chose comme : Il faut faire attention aux vœux que l'ont souhaite parce que parfois, ils se réalisent... Une jolie phrase pour dire que ce que l'on souhaite n'est pas forcément ce qui est bien pour nous et dont ce roman est l'illustration parfaite...

Nick Dashaway est fatigué de sa vie : il ne supporte plus ses parents, obsédés par Noël qui le couvent beaucoup trop, sa grande soeur Holly, qui est probablement la plus exaspérante du monde, Mac Turtledove qui est LE beau gosse populaire du collège et qui rend sa vie plus transparente... Il ne supporte plus de faire partie de des "losers" et il a un plan pour remédier à ça ! Si tout se passe comme prévu, dès la fin de la journée, il deviendra l'un des plus populaires et Tinsley Barnes craquera enfin pour lui ! D'ailleurs, en y réfléchissant bien, il a aussi marre de ses amis Plum Bailey et Dougal Clement, qui eux, semblent très satisfaits de leur "catégorie sociale" et ne prévoient rien pour la changer...


Avec beaucoup d'humour, Nick revient sur cette fameuse journée où tout devait enfin changer et où, évidemment, rien ne s'est déroulé comme prévu. La première partie est racontée avec le recul de la journée et notre petit héros analyse tout ce qui a mal tourné et ce qui a pu l'amener à se retrouver, en pleine tempête de neige, dans un bus conduit par un fou visiblement échappé de l’asile qui l’amène, je ne sais où... 

- Allez, ouctuveu'aller petit ? 
- Dans une autre vie, une vie meilleure et bien plus cool.

Contre toute attente, c'est exactement là que l’emmène le chauffeur de bus : dans une alternative de sa vie, "meilleure et bien plus cool". Quand Nick ne rêvait que de devenir une star comme John Frost, voilà que dans cette vie, c'est son nom que tout le monde hurle, ce sont ses chansons que tout le monde connait par cœur, et c'est sur lui, que Tinsley Barnes... Nick a à présent 5 jours pour choisir : restera-t-il dans cette vie de rêve ou retournera-t-il dans sa vie d'avant ?

Certes, c'est un peu gros, tout est exagéré mais qu'est-ce que je me suis amusée pendant cette lecture ! Ce n'est certainement pas l'histoire la plus subtile qui soit mais j'ai trouvé que les changements d'attitude de Nick étaient bien amenés au fur et à mesure de ses découvertes. Il faut dire qu'il a beau être le héros, j'avais parfois envie de lui coller des baffes vu comment il parlait de ses amis ! Franchement, au début, il a tout du gosse pourri gâté qui ne reconnait pas la chance qu'il a. Et puis au fil des pages, il se rend compte que la surmédiatisation n'a pas que du bon, qu'il vaut mieux avoir des parents un peu lourds que des parents indifférents, des amis losers mais sincères, que des personnes cools pas profiteuses. 

Dans cette histoire un peu déjantée et franchement drôle, on suit un jeune ado perdu qui se remet en question et qui devient de plus en plus attachant. C'est à la fois très exagéré et juste, drôle et touchant. 
Bref, un livre qui m'a fait passer un beau moment de lecture. 


Bilan

A travers une histoire jeunesse qui me fait penser à un de ces teen movies que j'adore toujours autant regarder, Alyson Noël évoque des thèmes chers aux adolescents : le besoin de reconnaissance, de faire partie des personnes "cools", l'amitié qui est bien plus précieuse que le crédit qu'on lui donne parfois. Il y a aussi cette envie de liberté, pas forcément bien comprise, parce qu'entre liberté et désintéressement il n'y a qu'un pas. 
Cette histoire, toute mignonne, est parfaite pour la saison ! Elle est plutôt axée très jeunesse, mais pourra aussi ravir ceux qui considèrent que les histoires de rêves, de famille et d'amitié n'ont pas d'âge.






Bonne journée
Bisous
💛




Camille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres