Retrouvez-moi aussi sur...

vendredi 17 mars 2017

J'ai toujours cette musique dans la tête, Agnès Martin-Lugand


Titre : J'ai toujours cette musique dans la tête
Auteur : Agnès Martin-Lugand
Date de publication : 16 mars 2017
Éditions : Michel Lafont
Pages : 361


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


J'ai découvert Agnès Martin-Lugand avec son dernière livre et ça avait été une super surprise. Du coup, j'attendais avec beaucoup d'impatience son nouveau roman. Merci, merci, merci à Michel Lafon pour cette magnifique lecture !




Un roman rempli d'amour et surprenant 


J'ai toujours cette musique dans la tête, c'est avant tout une belle histoire d'amour. C'est l'histoire d'un couple solide, qui s'aime, se soutient, se motive.
Yanis travaille dans l'architecture avec Paul, le grand frère de Vera, sa femme. Il est la créativité alors que le "patron" est la lucidité. Lorsqu'un nouveau client arrive avec un projet ambitieux, Yanis y voit sa chance d'enfin s'affirmer, de montrer tout son potentiel. Mais Paul refuse le contrat et Yanis démissionne. Le fameux client, fan des plans imaginés par Yanis se porte garant afin que ce dernier se mette à son compte et rapidement, Tristan devient plus qu'un client, il devient un ami.
J'ai trouvé vraiment belle la façon dont Vera soutient son mari bec et ongles quand tout le monde, de Paul à Charlotte, sa meilleure amie, lui affirme qu'il va droit dans le mur.
Elle est tellement aimante et fière de lui !
Ce n'est pas forcément facile avec leur trois enfants et il faut faire des sacrifices, mais ils y arrivent en se serrant les coudes. Yanis a tellement envie que sa femme soit fière de lui.
Et puis, ce n'est pas si grave si leurs amis les lâchent, parce que Tristan est là.
Et forcément, ils n'ont ni le temps, ni l'argent pour partir en vacances, mais Tristan va leur trouver une solution.
Il devient le pilier sur lequel la petite famille va s'appuyer dans ces temps difficiles.

Ce n'était plus une simple musique que j'avais dans la tête. C'était un concert philharmonique.

J'ai trouvé que c'était vraiment agréable de lire une histoire sur un couple si solidaire. Même les enfants se montrent courageux et presque compréhensifs à leur niveau même si ce n'est vraiment pas évident pour eux.
Et pourtant, malgré tout, plus les pages se tournaient, plus j'avais une boule dans la gorge qui croissait. J'étais persuadée, qu'à un moment, tout allait déchanter. Ce n'est pas possible que tout reste si parfait.
(Pour être tout à fait honnête, je suis même allée lire le dernier paragraphe du livre pour voir si 1. ça allait s'arranger et je pouvais me remettre à respirer, ou 2. on courrait à la catastrophe et il fallait que je commence à me préparer psychologiquement ^^)

L'histoire, comme l'écriture m'ont emportée. Les pages défilent toutes seules malgré (ou à cause de ?) mon appréhension qui augmentait. Toutes les révélations sont parfaitement amenées, et j'ai lu cette histoire en un après-midi tellement je voulais connaitre le dénouement.



Bilan

J'ai toujours cette musique dans la tête est un roman que j'ai adoré. J'ai trouvé les personnages parfaitement écrit, que ce soit ceux que l'on aime, ceux que l'on déteste, ceux pour lesquels on ne sait que penser. 
On a un couple fort malgré l'adversité qui est émouvant et attachant. Yanis s'est lancé tête baissée dans une aventure complètement folle et malgré le revers de la médaille, je l'ai trouvé extrêmement courageux. Et si lui est courageux, je n'ai pas de mots pour décrire Vera qui se montre solide comme un roc, une mère héroïque qui fait toujours passer ses enfants avant tout. 
Je suis vraiment époustouflée par cette histoire, la façon dont elle est menée. On se sent aussi berné que nos personnages utopistes qui veulent saisir les occasions que la vie leur présente. 
Je conseille fortement cette histoire (et d'ailleurs, je vais le prêter à ma mère dès ce soir ^^). 


Ma chronique sur un autre roman d'Agnès Martin-Lugand : 


Bonne fin de journée 

10 commentaires:

  1. En voilà une belle chronique qui me donne envie d'acheter le livre. Méchante va !

    RépondreSupprimer
  2. dans ma pal j'ai "la vie est facile, ne t'inquiète pas" de cette auteure ! Ce roman me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup pour ta chronique. Personnellement, j'avoue que j'hésite un peu à l'acheter parce que j'ai été déçue par son précédent roman. Du coup, j'ai un peu peur de l'être encore, sachant que le résumé ne m'emballe pas plus que cela... En tout cas, ta chronique va peut être me faire changer d'avis ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvé meilleur que le précédent (que j'avais déjà beaucoup aimé).
      Et franchement, si j'avais lu le résumé, je ne sais pas si je l'aurais lu. Je trouve qu'il ne fait vraiment pas envie (et je n'aime pas trop la couverture non plus)

      Supprimer
  4. J'ai eu le plaisir et la chance de le recevoir.
    J'ai maintenant qu'une envie : le lire. Je l'attendais impatiemment!

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi j'étais stressée pendant toute ma lecture. Il faut dire que le prologue permet d'imaginer pas mal que quelque chose est louche au milieu de tout ça!
    J'ai d'ailleurs bien aimé que le prologue et l'épilogue soient écrits selon le même schéma :)
    J'écrirai ma chronique aujourd'hui moi je pense :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, j'ai beaucoup aimé le prologue et l'épilogue aussi.

      Supprimer