Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

mardi 7 février 2017

(Prince Captif #3) Le roi, C.S. Pacat


Titre : Le roi
Série Prince Captif  #3 (VO : Prince captive, book 3)
Auteur : C. S. Pacat
Date de publication : 8 juillet 2016 (VO : 2 février 2016) 
Éditions : Milady 
Pages : 409 


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Parce qu'après le cliffhanger du tome 2, il était juste inimaginable que je ne saute pas sur le 3 dans les heures qui suivent, voilà mon avis sur le dernier tome de cette trilogie qui est une vraie merveille !


Ma chronique sur les tomes 1 et 2 : 



Un tome final parfait... 


Alors que pendant tout le deuxième tome j'ai été envoûtée par l’ambiance, j'ai été optimiste en ce qui concernait Laurent, j'ai été sous le charme de nos deux héros qui se découvraient ; au début du trois, j'ai développé une rage sans nom ! Les révélations sur Laurent m'ont révoltée, j'avais envie de plonger dans le roman pour aller consoler Damen. Ce n'était pas possible que leur histoire se termine comme ça, comme une machination, comme une des manipulations dont Laurent est maître depuis toujours !

Et puis les rebondissements en politique obligent le prince de Vère et le roi d'Akielos à s'associer et à, malgré leur colère et leurs ressentiments, passer beaucoup de temps l'un avec l'autre. Damen veut dégager son frère du trône alors que Laurent doit prouver sa légitimité. C'est ensemble qu'ils sont plus forts et qu'ils vont devoir se battre. 

- Toi aussi, tu me manques, dit-il. Je suis jaloux d'Isander. 
- Isander est un esclave. 
- Moi aussi, j'étais un esclave, répondit-il avec un pincement au cœur.

Et puis même si j'étais en colère contre Laurent au début, je ne pouvais que me rappeler que le pauvre avait été seul depuis la mort de son frère et de son père, seul avec un oncle qui a passé 8 ans à le discréditer, à le manipuler, à faire en sorte que le peuple n'ai pas confiance en lui. Donner sa confiance en quelqu'un est terriblement difficile pour lui alors la donner à celui qui a tué son frère, celui qui soupçonne d'avoir été une arme dans la manche de son oncle...
J'aime beaucoup la confiance qu'ont les guerriers proches de Laurent en leur prince, ça montre bien que lorsqu'il n'y a pas la place pour les jeux du régent, le prince a la posture et le charisme pour fédérer les foules.

Je n'ai jamais vu plus sincère que toi. (Aucun d'eux ne bougeait d'un cheveu). Je crois que si je t'offrais mon cœur, tu saurais en faire preuve de tendresse.

Ce tome final est tout aussi addictif que les deux premiers. Il est riche en rebondissements, en manipulations, en révélations... 
Et puis évidemment, il y a toujours cette romance qui continue de se développer entre nos deux héros. On peut presque même commencer à parler de romance entre les deux même s'ils ont peur, l'un et l'autre des choix qui peuvent les séparer. J'avais d'ailleurs trouvé trop mignon Jord qui dit a Damen que Laurent allait pleurer son départ... Même s'ils essaient de rester droits et fiers, on découvre des failles et des faiblesses chez tous les deux.



Bilan

 Alors que la trilogie a commencé sur un ton dur, violent et vraiment trash, j'ai trouvé que l'ambiance évoluait au fil des tomes pour devenir plus politique et presque plus romantique aussi toute en gardant cette dose d’érotisme de mieux en mieux dosée. Les personnages deviennent de plus en plus riches et attachants. C'est leur complexité qui rend toute cette histoire terriblement intrigante et addictive.
Ce tome 3 clôture à la perfection cette trilogie qui restera l'une de mes préférées. Je pense déjà à la relire ^^  


Bonne fin de journée 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire