Retrouvez-moi aussi sur...

15 novembre 2016

La Loi du Coeur, Amy Harmon


Titre :  La loi du coeur (VO : The law of Moses)
Série : The law of Moses #1
Auteur : Amy Harmon 
Date de publication : 2 juin 2016 (VO : 18 novembre 2014) 
Éditions : Robert Laffont 
Pages : 424


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


J'ai érigé Amy Harmon au top de mes auteurs préférés et ce roman ne fait que confirmer cette position. C'est le troisième roman que je lis d'elle et... c'est un troisième coup de coeur.
Elle a une façon de prendre au tripes, d'émouvoir mais sans pour autant trop en faire.
J'adore vraiment ses livres, ce sont tous de vrais diamants.



Un roman époustouflant 

La loi du coeur fait partie de ces romans, qu'une fois fermés, m'ont fait dire "Mais comment est-ce que je vais pouvoir faire une chronique dessus ?". J'ai été tellement surprise par l'histoire que je n'ai presque pas envie de vous en parler pour vous laisser, à vous aussi, la chance d'être aussi étonnée que moi. Avec Amy Harmon, je savais que j'allais m'attacher aux personnages, que j'allais être touchée à en pleurer mais je ne m'attendais pas à cette petite dimension supplémentaire.

Un bébé a été trouvé dans un panier, abandonné par sa père dans un lavomatique. Bébé, panier... Les gens vont le prénommer Moïse. Mais contrairement à son homologue, notre Moïse ne va pas rejoindre une riche famille qui va l'élever et prendre soin de lui. Non, il va être refilé comme le Mistrigri aux différents membres de la famille de sa mère jusqu'à ce qu'à 17 ans, il atterrisse chez son arrière grand-mère Kathleen. C'est une personne adorable qui va tout faire pour que sont arrière petit fils prennent confiance en lui. Et Moïse devient alors le voisin de Georgie, une jeune fille passionnée de rodéo et d'équithérapie. Elle a l'habitude de débourrer les chevaux récalcitrant et peut-être qu'elle va voir Moïse comme son nouvel élément à apprivoiser.
Parce que Moïse est solitaire. Et fêlé. Et probablement dangereux. C'est ce que tout le monde dit. Les autres ne veulent pas s'approcher de lui mais Georgie, qui ne fait rien comme tout le monde, va se trouver fascinée par lui, ce grand noir aux yeux bleus.

J'ai trouvé que la façon dont ils allaient se rapprocher était magnifique. On sent une vraie alchimie entre les deux personnages qui vont chercher à garder leurs distances.

- Je crois que je suis fêlé.
C'était ce que Georgie disait. Mais ça n'avait pas semblé la déranger. Jusqu'à ce que les fêlures deviennent des gouffres et qu'elle tombe dedans.

Moïse est persuadé qu'il est cinglé, ou du moins fêlé. Il a toujours été rejeté et du coup, préfère ne pas s'attacher. Il va donc passer des mois en se persuadant qu'il n'aime pas Georgie et qu'il vaut mieux pour elle qu'il reste éloigné.
Georgie et Moïse ne savent pas comment s'aimer, comment s'entraider, comment se souvenir. Et parce que le prologue présage d'entrée une fin douloureuse, on lit la première partie de l'histoire avec l’impression d'avoir l'épée de Damoclès au dessus de la tête.

Je me remémorais combien je l'avais désirée, et haïe. Combien j'avais souhaité qu'elle me foute la paix, et qu'elle ne me quitte jamais. 

Et puis après, il y a une coupure. Un "après" qui m'a fait bondir ! Quoi ? Comment l'auteure pouvait nous faire un coup pareil ? Et si j'ai trouvé la première partie belle et touchante, ce n'étais rien à coté de la tension et de l'émotion qui ressort de cette seconde partie.
J'ai assez rapidement compris les tenants et les aboutissants de l'intrigue mais qu'importe, L'histoire de Moïse et Georgie m'a complètement époustouflée, touchée et émue. J'ai étouffé quelques sanglots pour eux ^^



Bilan

Encore une fois, Amy Harmon nous sort un roman brillant, un roman plein de sentiments qui partent dans tous les sens. J'étais bien évidemment émue par nos personnages mais aussi profondément triste parce qui leur arrive et aussi en colère après ce que subit Moïse et vexée par leurs mauvais choix. 
Et en plus de ça, la trame de l'histoire est vraiment originale, bien trouvée et bien menée. 
Bref, c'est encore un coup de coeur pour un roman de cette femme. 

Je pensais que l'histoire de Moïse et Georgie allait se dérouler sur 2 tomes mais non. La suite de ce diptyque est en fait dédiée à Tag, le meilleur ami de Moïse et comme j'ai beaucoup apprécié ce personnage, je suis très contente d'avoir l'opportunité de lire son histoire. Vivement la traduction ! 

"Il n'y a pas de beauté exquise sans une certaine étrangeté dans les proportions." 
Edgar Allan Poe 


Mes chroniques sur les autres romans d'Amy Harmon : 




Bonne fin de journée 

6 commentaires:

  1. Coucou! J'ai lu ton article en diagonale de peur d'en apprendre trop sur l'histoire, mais rien que ton introduction me donne envie de découvrir ce livre! J'ai lu nos faces cachées ce week end et j'ai regretté d'avoir laissé ce livre autant de lustres dans ma PAL :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me dis à chaque fois la même chose pour les livres d'Amy Harmon : "Pourquoi est-ce que j'ai tant tardé à le lire ??"

      Supprimer
  2. Ton avis me donne très envie de lire ce livre ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !!

      Supprimer
  3. Je viens de finir le livre,il y a quelques semaines et je viens de publier mon article dessus il y a seulement quelques minutes. Je voulais lire d'autres chroniques et je suis très heureuse de voir que nous avons ressenti la même chose pour ce livre !

    RépondreSupprimer