Retrouvez-moi aussi sur...

19 octobre 2016

(Yhe Ivy Years #1) Notre année trouble, Sarina Bowen

Titre : Notre année trouble (VO : The year we fell down)
Série : The Ivy Years, Book 1 
Auteur : Sarina Bowen
Traductrice : Laure Valentin 
Date de publication : 4 octobre 2016 (VO : 20 mars 2014) 
Éditions : Auto-édité
Pages : 288


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Je remercie énormément Laure Valentin qui m'a envoyé ce roman après un appel aux blogueuses qu'elle a lancé sur Twitter ! Je suis ravie de pouvoir l'aider à promouvoir les livres auto-édités qu'elle traduit !




Un superbe New Adult, comme j'aime ! 


Corey joue au hockey depuis toujours et c'est une vraie histoire de famille puisque son père est l’entraîneur de l'équipe du lycée et son frère a joué dans l'équipe de Harkness il y a quelques années. Pensant suivre ses pas, elle s'est inscrite dans la même université. Elle ne s’attendait pas à y faire son entrée en fauteuil roulant, une chute sur la glace ayant irréversiblement endommagé sa colonne.

Dans sa malchance, elle se retrouve quand même avec une super coloc, Dana, et un voisin on ne peut plus sexy ^^ Hartley aussi est hockeyeur et blessé mais lui, il s'en remettra. Il est beau, gentil comme et à une copine sublime, Stacia...

Lorsqu'il se retourna, il me fit l'effet d'une éclaircie après une journée pluvieuse.

Mais bon, jusqu'à la fête chez son ami Bridger, Hartley me faisait encore seulement l’effet du jouer classique un peu trop accro à sa copine superficielle et mis à l'écart à cause de sa blessure. Et puis il a une réaction face à l'insulte de Fairfax qui a commencé à me faire penser qu'il pourrait avoir un secret... Un secret qui l'avait encore plus brisé que sa jambe et qu'il n'était pas encore réparé...
Et puis il y a aussi les mises en garde du frère de Corey qui ont ajouté des doutes. Je ne savais plus trop quoi penser de lui mais j'avais à tout prix envie d'en savoir plus !


A défaut de plus que de l'amitié, Corey va devenir très amie avec Hartley et j'ai adoré toutes les petites attentions... Ils étaient tellement mignons ♥ 
Et franchement, sa sa copine, il serait parfait Hartley !! Ca m’agaçait tellement qu'elle existe celle-là ! Corey fait un peu comme s'ils vivaient dans une bulle où elle prétend que Stacia n'existe pas mais c'est le cas. Elle est bien là et même si elle est superficielle, même si c'est une garce et même si elle est sur un autre continent, Harltey à l'air de bien tenir à elle. Grrrrr !!!
Et avec sa blessure, Corey a perdu beaucoup de sa confiance en elle. Elle ne se sent pas de taille à rivaliser même si elle continue de croire en "sa petite fée espoir".
Elle a toujours l’impression de gêner et ça la met en colère parce qu'elle n'aime pas être une gêne, et faible et dépendante des autres.

La vérité, c'est que sommes tous fragiles. La plupart de nos amis ont juste la chance de ne pas encore le savoir.

Et puis il y a LA scène. Celle qui fait que j'avais envie de hurler et de pleurer de rage.
Heureusement que Hartley est co-narrateur parce que voir les choses de son point de vue ont aidé à me faire décolérer. On comprend pourquoi il s'accroche à Stacia mais franchement, j'avais quand même du mal à lui pardonner d'avoir si mal agit et surtout, de ne même pas s'en rendre compte.


Heureusement, la fin est à la hauteur de mes espérances et m'a donné envie de découvrir au plus vite les aventures des autres personnages de la fac ^^

- Ne cherchons plus à être parfait, Callahan. Contentons-nous d'être sacrément bons.


Petit détail que j'ai adoré dans ce livre, ce sont les références au film, The Princess Bride. Avec mes copines, on passait notre temps à se lancer des répliques ("Tu as pensé aux RTI ?") alors quand Hartley et Corey ont commencé à regarder le film, j'était super contente et alors quand Hartley à répliqué "Les Rongeurs de Taille Inhabituelle", je suis vraiment passée en mode "fangirl" !!



Bilan

J'aime les romans New Adult avec des personnages meurtris qui vont s'entraider pour se reconstruire et avec Notre année trouble, on est exactement dans cette veine. Les personnages sont touchants et sensibles et j'ai adoré les quelques heures que j'ai passé en compagnie d'Hartley et Corey ! 
Le surnom Coeur d'Hartichaut lui va vraiment comme un gant ! 



Ma chronique sur l'autre roman traduit par Laure Valentin : 







Bonne fin de journée 

11 commentaires:

  1. Bravo bravo tu viens de me donné envie de le lire, vilaine tentatrice ;). Bon beh un de plus à ma wish-list mais il est auto-édité donc cela compense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par contre d'après Livraddict il n'est pas en format papier VF donc je vais devoir attendre ...

      Supprimer
    2. C'est l'inverse, il est disponible en format papier mais pas encore en numérique

      Supprimer
  2. Livraddict se trompe donc crotte. Je vais donc le mettre sur un post-it ça sera mieux pour ne pas l'oublier ce petit livre.

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai également reçu et après une telle chronique, j'ai hâte de moi aussi me faire mon propre avis :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira tout autant !!

      Supprimer
  4. Ce titre m'a intrigué. Si j'en ai l'occasion je pense que je le lirais avec plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira, il est vraiment très bien !

      Supprimer