Retrouvez-moi aussi sur...

11 août 2016

Cocktail Club, Sophie Kinsella

Titre : Cocktail Club (VO : Cocktail for Three)
Auteur : Madelaine Wickham aka Sophie Kinsella
Date de publication : mars 2012 (VO :7 mars 2016)
Éditions : Belfond, Piment, Pocket 
Pages : 368
Résumé :
Roxanne, Maggie et Candice travaillent ensemble dans un grand magazine de mode, ce qui ne les empêche pas d'être amies. D'ailleurs les trois copines ont une tradition : une fois par mois, c'est cocktails et gossips au Manhattan Bar. Aujourd'hui, c'est spécial : on fête le départ en congé maternité de Maggie. Qui fanfaronne mais n'en mène pas large à l'idée de se retrouver à la campagne avec un nouveau-né et sa belle-mère. Et on ne peut pas dire que Roxanne lui soit d'un grand réconfort, obsédée qu'elle est par son mystérieux amant marié. Quant à Candice, très perturbée par une histoire familiale compliquée, elle ne trouve rien de mieux qu'inviter la serveuse à partager leur table. Sans réaliser que cette dernière est loin d'être une inconnue bien intentionnée... Le Cocktail Club résistera-t-il à la trahison ?



~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Je le dis à chaque fois que je chronique un livre de Sophie Kinsella, avec elle, c'est tout ou rien. Soit je rigole du début à la fin, soit je trouve l'histoire assez inintéressante. Malheureusement, avec Cocktail Club, j'ai plutôt penché pour la seconde option...


Plus agaçant que drôle...

Cocktail Club, c'est l'histoire de 3 copines qui travaillent ensemble dans un journal. Roxanne est reporter free-lance et est connue pour accumuler les histoires d'un soir (et souvent avec un homme marié...). Candice est la naïve du groupe, la gentille qui veut aider. Enfin, Maggie, jeune mariée, enceinte jusqu'aux yeux doit quitter ses amies pour aller vivre les femmes entretenues dans une fabuleuse maison de campagne...
Elles ont l'habitude de se retrouver tous les mois pour aller pour des cocktails et n'ont pas l'intention de laisser leur vie personnelle se mettre au travers de leur rituel du mois !! Malgré leur amitié, les 3 amies vont se détacher les unes des autres pour régler leurs problèmes personnels. Du coup, on a presque 3 storylines distinctes.


Roxanne au final, c'est le personnage que j'ai trouvé le plus profond, le plus intéressant. Elle joue les dures mais elle est terriblement amoureuse de son "homme marié" et n'attend qu'une chose : qu'il quitte sa femme et sa famille pour elle. Et bizarrement, et bien "l'homme marié" je l'ai bien aimé aussi... J'ai été très surprise par la révélation de son identité et ses sentiments pour Roxanne mélangés à ceux pour sa famille sont plutôt bien exprimés. J'avais limite de la peine pour lui, pauvre vieux ^^

Maggie n'était pas mal non plus. Elle passe de londonienne working girl à campagnarde femme au foyer et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça ne lui convient pas du tout. A la fois, elle s'ennuie à mourir et en même temps, elle manque de sommeil et de temps pour elle à cause d'un bébé qui pleure tout le temps. On ajoute à ça un mari assez absent et une belle mère trop présente... J'ai trouvé que le baby blues était particulièrement bien traité. On ressent vraiment l'amour que Maggie a pour son bébé (notamment lorsqu'elle le laisse pour la première fois pour aller voir ses copines) mais en même temps, elle est tellement épuisée et seule qu'elle n'en peut plus.

En revanche, toute l'histoire autour de Candice m'a franchement déplu. Parce que son père a ruiné la famille d'Heather il y a des années, Candice va décider de la prendre sous son aile et de lui offrir un poste au journal, un appartement... Elle est l'incarnation de l'expression "trop bonne trop conne". Franchement, c'est tellement gros que cette garce d'Heather n'est là que pour l'arnaquer... Et cette idiote de Candice préfère croire sa nouvelle super amie que ses amies de longue date qui ne cherchent qu'à lui ouvrir les yeux. En fait, je crois que c'est toute cette trame qui a plombé le livre. Dès qu'on se centrait sur Candice, je m'agaçais, je ronchonnais...


Bilan

Bon, avec le recul Cocktail Club n'était pas si mal mais je ne me suis pas particulièrement éclatée à lire ce roman en comparaison avec d'autres romans de cette auteure que j'adore. L'amitié entre les filles est bien abordée. Elles s'adorent et feraient beaucoup les unes pour les autres mais parfois leurs propres vies font qu'elles se renferment sur elles-même et n'ont plus forcément le temps pour les autres. Mais le livre est trop long, manque d'humour et de piquant... 



Mes chroniques sur les autres romans de Sophie Kinsella :  



Bonne fin de journée 

2 commentaires:

  1. Aie. J'espère que je ne serais pas déçue, sachant qu'il m'attend déjà dans ma PAL...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes la chick-lit, il te plaira peut-être.
      Ma mère est fan du genre et elle l'a beaucoup aimé. Comme c'est un style que je n'apprécie que moyennement, il faut vraiment que le livre soit génial...

      Supprimer