Retrouvez-moi aussi sur...

15 juin 2016

Vous aimer, Caroline Bongrand


Titre : Vous aimer
Auteur : Caroline Bongrand 
Date de Publication : 12 mai 2016
Edition : Robert Laffont 
Pages : 180

Je remercie les éditions Robert Laffont qui, en partenariat avec NetGalley, m'ont permis de lire Vous aimer de Caroline Bongrand.




Une rencontre imprévue
Notre héroïne (dont on ne connaîtra pas le nom) n'est pas heureuse dans sa vie de couple. Son mari passe son temps à lui faire des reproches sur son attitude, sur son physique... On sent qu'il n'a pas accompli ce qu'il aurait voulu faire dans sa vie et lâche sa rancœur sur sa femme. Je suppose qu'à un certain point, ça doit être le cas de nombreuses familles. Elle ne dit rien, elle prend sur elle, se rappelle les moments agréables qu'ils ont passé ensemble, leur belle famille recomposée...
Elle se dit que c'est comme ça. Qu'il y a des filles qui sont faites pour vivre des histoires d'amour épiques comme dans les romans et d'autres qui doivent se satisfaire de leur petite vie tranquille. Et que c'est pas plus mal. Au final, c'est peut-être même rassurant.
Je ne suis pas quelqu'un qui plaît, je t'assure. Jamais un type ne se retourne sur moi dans la rue. Et je ne voudrais pas du tout que ça m'arrive. 
Elle se satisfait de la situation jusqu'au jour où, lors d'un rendez-vous de travail, elle va faire la connaissance de celui qui va la chambouler. Le coup de foudre est presque instantané et réciproque. S'en suivent des rencontres, quelques coups de téléphone et beaucoup, beaucoup de SMS.

Quand son mari lui dit qu'elle pourrait faire des efforts, son amant lui dit qu'elle est belle. Alors que je ne suis pas généralement en faveur des histoires d'adultère, là, je n'y ai vu que de l'amour. Elle réapprend à s'accepter, se faire aimer... Tous les deux tiennent à leur famille et se proposent un pacte : ils se fréquenteront mais ne coucheront pas ensemble. Ils se disent qu'ainsi, leurs sentiments seront mieux préservés. Evidemment, ça ne va pas se passer ainsi et à chaque message, à chaque rencontre l'adoration qu'ils portent à l'autre grandit. Ensemble, ils revivent. 

Alors ce qu'ils vivaient, et comment, cela demeurait un grand mystère. S'ils vivaient quelque chose. Mais même s'ils ne vivaient rien, ils vivaient quelque chose, puisque le peu qui était là lui était, à elle, un tout, enveloppant, merveilleux. Et ce peu était si fort et si beau. Rien que cela, elle aurait vécu. 

Une écriture envoûtante 
L'écriture est surprenante, écrite comme ça à l'imparfait. C'est un peu envoûtant et je me suis laissée porter par cette histoire. Il y a très peu de dialogues, seulement entre elle et sa meilleure amie Gabriella a qui elle raconte tout.
On a l'impression qu'on nous raconte l'histoire de vive voix... Un petit peu comme si c'était la voix-off d'un film qui nous narrait les péripéties de nos deux héros, de manière un peu nostalgique.
L'écriture est vraiment déroutante, envoûtante et puis d'un coup, on sent que tout bascule ! L'écriture s'accélère, le ton se fait plus sec, on passe de l'imparfait au passé simple et des dialogues font leur apparition.
J''ai trouvé vraiment judicieux ce changement de narration qui marque bien le tournant dans la relation entre nos deux amoureux.

- Si tu tombais amoureuse, vraiment, si tu rencontrais un homme qui sache t'aimer, eh bien, j'espère bien que tu ne t'interdirais rien, de rien. 

Bilan
J'ai été agréablement surprise par la lecture de Vous aimer qui était le premier livre que je lisais de Caroline Bongrand. C'est une histoire relativement courte avec moins de 200 pages mais j'ai trouvé que les sentiments des personnages étaient très bien exprimés. Je me suis laissée portée par cette histoire tout en me demandant comment l'auteure allait nous la conclure : A la manière de Sur la route de Madisson, notre amoureuse allait-elle privilégier son mari et ses enfants ou allait-elle choisir son coeur ? Je ne vous dévoilerai, bien évidemment, pas la fin mais je l'ai trouvé parfaite.




Je vous souhaite une très belle soirée




8 commentaires:

  1. Quel bel article ! Il donne vraiment envie de lire ce livre, il ira de ce pas rejoindre ma PAL lors de mon prochain arrêt dans une librairie =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est très gentil ♥
      Bonne lecture

      Supprimer
  2. Ce livre ne me tentait ni par sa couverture ni par son résumé, mais tu as vraiment un don pour faire des chroniques qui sonnent envie de lire les livres! :o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aww, ton commentaire est trop gentil ^^
      J'avoue qu'il ne me tentait pas plus que ça mais j'ai bien été emportée

      Supprimer
  3. Il a l'air super intéressant ! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  4. Ta chronique me donne plutôt envie, alors que ça n'aurait probablement pas été un livre auquel j'aurais prêté attention autrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'aurait pas été dispo sur NetGalley, je ne pense pas que je l'aurai lu non plus

      Supprimer