Retrouvez-moi aussi sur...

mardi 12 avril 2016

Golden Son de Pierce Brown - Batailles, Complots et Révoltes !

Bonsoir,

Pendant mes 2 semaines de vacances de printemps, je me suis fait mon petit challenge personnel avec une PàL (presque) exclusivement constituée de suites de sagas que j'ai en attente. J'ai commencé avec Golden Son  de Pierce Brown, la suite de Red Rising que j'avais lu en octobre dernier. 

"Un idiot arrache les feuilles. Un brute abat l'arbre. Un sage détruit les racines. 
Titre : Golden Son
Saga : Red Rising - tome 2
Auteur : Pierce Brown
Date de publication : 27 janvier 2016 (6 janvier 2015 en VO)
Editions : Hachette
Pages : 528 
Résumé :
« Aujourd’hui, je suis leur glaive.
Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »
Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste.
Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.
Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.

2 ans plus tard...
Cela fait 2 ans que Darrow est sortit victorieux de l'institut et a été acheté par Nero au Augustus, le haut gouverneur de Mars. Une défaite contre Karnus au Bellona, le frère de Cassius ancien ami de Darrow va modifier les plans de Darrow. Un échec et Nero veut déjà se débarrasser de lui. Il sera vendu au plus offrant. Darrow sait que si les Bellona gagnent la vente, il est mort alors il doit trouver une idée : il va monter les unes contres les autres les grandes maisons et déclencher une guerre civile. 

Si un maître veut tuer son chien, est-ce une trahison si le chien le mord ? 

Darrow n'a pas de nouvelles des fils d'Arès, ces révolutionnaires qui l'ont sculpté pour devenir un Or. Il ne sais plus quoi faire et a peur de perdre son identité, pour devenir un pion dans le grand jeu des Ors. Il commence à souffrir d'un problème d'identité, parce qu'il aime être un Or, il aime cette vie de batailles. Il aime Eo, il aime Mustang. Il aime ses amis qui sont des Ors et a confiance en eux.
Il a commencé cette bataille pour faire tomber les Ors et il se rend compte qu'en fait, les Ors ne sont pas tous mauvais, ils sont capables de changer, d'accepter de nouvelles idées...

"Un foyer n'est pas l'endroit d'où l'on vient, c'est l'endroit éclairé dans les ténèbres."


Guerre et amitié
Ce que j'aime le plus dans cette série, c'est la vision qu'a Darrow de la guerre et des gens. Déjà à l'institut, alors que les vainqueurs faisaient des esclaves des personnes capturées, Darrow en faisait des hurleurs, des membres de son armée en qui il avait confiance. Il leur promettait la liberté s'ils lui promettaient leur allégeance. Et bien il continue ainsi dans la vraie vie et pas seulement avec les Ors : il arme des obsidiens, il donne le commandement d'un vaisseau à une bleue... Il veut montrer que les gens ne sont pas limités par leur couleur mais évidemment, ça ne va pas plaire à tout le monde.

Deuxième chose, j'adore la relation qu'a Darrow avec ses amis proches : Roque, Mustang, Sevro et tous les hurleurs. Il sait qu'il a besoin de ses amis pour vaincre cette guerre. Il a besoin de leur amitié, de leur confiance. Ce n'est pas juste un calcul, il a envie de faire les choses bien et a une confiance infinie envers eux sauf pour une chose... Darrow est en conflit avec lui-même, il voudrait partager ce qu'il est avec ses amis, Sevro, Roque et Mustang mais il est terrorisé à l'idée qu'ils ne le comprennent pas, le rejette.
"Si tu es un renard, joue au lièvre. Si tu es un lièvre, joue au renard."

Comme dans Red Rising, le rythme de Golden Son est croissant et arrivée au derniers tiers de mon livre, je ne pouvais plus le lâcher ! On sent venir des trahisons de tous les côtés et j'étais dans un stress pas possible !! J'ai poussé des "Oh" de surprise, des "han" de joie et des "non !!!!" de colère !
Incroyable, le pouvoir que confère une veste couverte de sang quand ce n'est pas le vôtre. 


Bilan
Ce second tome est largement à la hauteur du premier. On est toujours dans cet esprit de batailles, de manipulation et de complots. Le rythme est très intense, il ne se passe pas deux pages sans batailles. Il y a des rebondissements à tout va et la fin !! Mon Dieu cette fin ! C'est horrible de nous laisser en plan comme ça !!!
J'adore le personnage de Darrow, il est intelligent et droit. J'aime son rapport avec les autres, son sens de l'amitié et son aversion contre la manipulation.
Des batailles ont été gagnées, d'autres ont été perdues et on se donne rendez-vous avec le tome 3 pour connaitre l'issue de la guerre !
Il faut une minute pour se lier d'amitié, une seconde pour la briser, des années pour la réparer. 


Je vous souhaite une très bonne soirée !
Bisous


2 commentaires:

  1. Je n'ai toujours pas commencé cette trilogie. Je dois dire que je suis intriguée et en même temps, je crains d'être déçue. Il faudrait que je teste ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, ça me fait ça pour certaines sagas que je n'ai pas encore commencé mais que tout le monde dit adorer (Les chroniques lunaires, Délirium...)

      Supprimer