Retrouvez-moi aussi sur...

9 mars 2016

Aristote et Dante découvrent les Secrets de l'Univers, Beanjamin Alire Saenz



Titre : Aristote et Dante découvrent les Secrets de l'Univers 
(VO : Aristote et Dante Discover the Secrets of the Universe)
Auteur : Benjamin Alire Saenz
Date de publication : 18 juin 2015 (2012 en VO)
Editions : PKJ
Pages : 359 pages

Je suis enchantée de vous présenter ce soir une petite perle que j'ai lu la semaine dernière.
Ca fait un moment que ce livre a fait parler de lui sur la blogosphère alors évidement, je l'ai acheté à mon tour, d'autant plus que la couverture est absolument magnifique. C'est typiquement le genre de livre que je préfère lire en format papier que sur ma Kindle.

Mes parents se tenaient par la main. Je me demandais ce que ça faisait de tenir quelqu'un par la main. Je paris qu'on trouve tous les mystères de l'univers das la main de quelqu'un. 


Une année pour se découvrir 
Ari est un garçon de 15 ans malheureux. Il n'a pas d'amis mais ça tombe plutôt bien parce qu'il n'en veut pas. Du moins, c'est ce qu'il dit. Il a deux très grandes sœurs qui ont quitté la maison depuis longtemps et un frère, en prison, dont il ne se rappelle plus. Il vit donc seul avec ses parents qui aimeraient bien le voir sortir un peu plus.
J'avais une règle : mieux valait s'ennuyer seul qu'accompagné. Je la respectais scrupuleusement. Ce qui expliquait peut-être que je n'avais pas d'amis. 
Au début des vacances d'été, il va faire la rencontre de Dante, un garçon de son âge qui lui propose de lui apprendre à nager.
Une magnifique amitié va se développer entre ces deux solitaires qui vont découvrir que tout compte fait, il vaut peut-être mieux être seul, à deux.
Alors qu'Ari est passé maître dans l'art de s'ennuyer, Dante et lui vont passer un été ensemble, à se découvrir. Découvrir l'autre et se découvrir un peu soi-même. 
Leur amitié est compliquée parce qu'Ari n'est pas habitué à passer autant de temps en compagnie de quelqu'un, compliquée parce que des imprévus vont se mettre sur leur chemin.
Leur amitié est quand même la plus sincère que l'un et l'autre n'ont jamais eue et c'est assez tragique de les voir se séparer à la fin de cet été.
J'avais l'impression d'être le garçon le plus triste de l'univers. L'été était terminé. Et c'était la fin du monde. 

Ari est le narrateur de l'histoire et il raconte absolument tout ce qui lui passe par la tête. C'est vraiment facile de s'accrocher à lui. J'ai adoré ses remarques sarcastiques sur le monde qui l'entoure. J'ai aimé la façon dont il réagit, dont il se découvre, dont il évolue. Il se rapproche de ses parents qui ne sont peut-être pas si fermés que ça. Comme leur fils, eux-aussi ont besoin d'un coup de main pour lâcher un peu tous les secrets qu'ils ont sur le cœur.

L'écriture est extrêmement fluide et rapide. Les chapitres ne font souvent qu'une ou deux pages et j'ai tourné les pages sans m'en rendre compte. Alors que j'ai généralement du mal à lire le soir, j'ai dévoré cette histoire en deux soirées.



Pareils, différents, complémentaires
Ari et Dante sont tous les deux solitaires, c'est leur point commun.
Ari est bagarreur alors que Dante est pacifiste.
Ari est silencieux et renfermé alors que Dante parle de tout ce qui lui passe par la tête.
Ari est malheureux alors que Dante est joyeux.
Et pourtant, quand ils sont ensemble, ils sont tellement complémentaires.
Dante est prêt à assumer ce qu'il est, Ari, non.


- Ari, Ari, Ari. Tu mènes ton combat de la pire façon qui soit. 
- Je ne sais pas comment m'y prendre, papa. 
- Tu devrais demander de l'aide. 
- Je ne sais pas faire ça non plus.  

Même leurs parents sont diamétralement opposés. Ceux d'Ari sont silencieux, renfermés. Ils gardent a tête haute tout en cachant des secrets, le frère, la tante... Les parents de Dante sont expansifs et bruyants. Ils parlent de tout et de rien en rigolant. Comme leurs fils, les parents vont devenir amis.

J'ai énormément aimé les relations des parents avec leurs fils respectifs. ceux d'Ari aimeraient qu'il soit un peu plus ouvert mais ils le soutiennent toujours dans ses décisions. Les petites piques qu'il lance de temps en temps à sa mère un peu psychorigide sont à la fois très drôles et adorables. J'ai aussi aimé la manière dont il commence à comprendre son père qui n'est plus le même depuis son retour de la guerre.
Dante dit "adorer ses parents" et franchement ça se voit et c'est réciproque. Ils forment une superbe équipe tous les 3 !


Bilan
Après avoir lu beaucoup d'avis positifs j'avais un peu peur de m'emballer et d'être déçue au final. C'est tout le contraire qui s'est produit ! J'ai été complètement dans l’histoire dès les premières pages et j'ai passé une journée de travail avec une seule envie : rentrer chez moi pour finir mon livre !
C'est addictif et entraînant, les personnages sont peu nombreux mais tellement bien écrits, la plume est fluide et franchement, je ne vois rien à reprocher à ce livre. Enfin, j'aurais juste aimé rester quelques pages de plus en compagnie d'Ari, Dante et leurs parents (et Legs aussi !).

Je pense que Aristote et Dante découvrent les secrets de l'Univers fait partie des romans que j'aurai grand plaisir à relire d'ici quelques mois !

Edit du 21 juin 2017 : En effet, ma relecture n'a fait que confirmer mon coup de coeur. J'aime tout dans cette histoire, les personnages aussi heureux que torturés, la poésie de la plume de l'auteure, la structure atypique du récit, les moments si poignants que je ne peux retenir mes larmes. Vraiment, ce livre est un de mes préférés.

Un autre secret de l'univers : parfois, la douleur est comme une tempête venue de nulle part. La matinée la plus ensoleillée peut se conclure par un orage. Par des éclairs et du tonnerre.  





Je vous souhaite une excellent soirée !
Bisous et bonne fin de semaine ♥



6 commentaires:

  1. Tant mieux si il t'a plu ! :D Personnellement, c'est une grosse déception :-/ Fairy Neverland m'avait énormément tenté. Je croyais aimer et pourtant, j'ai trouvé ça d'un ennui ... De plus, je ne me suis pas du tout attaché à Ari :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, c'est tout à fait l'inverse, je ne pouvais pas m'arrêter de tourner les pages ! Et j'ai adoré Ari, peut-être parce que je me reconnais bien dans son coté très insociable ;-)

      Supprimer
  2. Gros coup de coeur pour moi, ce roman est fantastique, tellement beau et poétique. Il me tarde de le relire. <3

    P.S : ton blog est trop jolie <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je le relirai bien tellement je l'ai trouvé beau !

      PS : Merciiiiiii ! Ce me touche beaucoup quand quelqu'un me fait une gentille remarque sur mon blog ♥

      Supprimer
  3. Un énorme coup de coeur pour ce roman aussi !! Il était tout bonnement génial !

    RépondreSupprimer