Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

mardi 29 mars 2016

7 secondes de Tom Easton - Un thriller Young Adult pas si palpitant...

Bonsoir,

Je vous présente ce soir l'une de mes lectures de la semaine dernière ! 7 secondes de Tom Easton, un thriller young adult que j'avais très envie de découvrir mais qui n'a, malheureusement, pas été à la hauteur de mes espérances. 

- Mais vous êtes quoi, au juste ? lui demanda l'Agent, abasourdi.
- Sept secondes d'avance sur vous, répliqua Mila. Voila ce que je suis.  
Titre : 7 seconds (seven seconds delay en VO)
Auteur : Tom Easton
Date de publication 17 septembre 2015 (1er mai 2014 en VO)
Editions : Lumen
Pages : 369
Résumé : (amazon)
Partie chercher une vie meilleure dans ce qu'on appelle désormais les Îles, au Nord d'une Europe ravagée par la guerre, Mila est capturée par des agents du gouvernement qui implantent dans sa tête, comme à tous les citoyens du pays, un téléphone destiné à leur transmettre quasiment en temps réel le moindre de ses mouvements. Le hic ? Au cours de l'opération, ils découvrent un autre appareil suspect dans son crâne, un objet qui ressemble beaucoup à une bombe. Qui a placé cet engin là et pourquoi ? Elle-même l'ignore. Mila n'a plus le choix... Elle doit fuir. Et pour sauver sa vie, c'est peu de dire que le temps lui manque. Afin d'échapper aux soldats d'élite lancés à ses trousses, elle ne dispose que d'un seul minuscule avantage : 7 petites secondes d'avance sur ses poursuivants, pas une de plus ! C'est le temps que mettent les informations saisies par le téléphone à parvenir aux autorités. Une impitoyable course contre la montre commence, qui pousse peu à peu Mila dans ses retranchements... Contrainte de faire preuve d'une inventivité permanente, elle doit exploiter toutes les failles du système et rivaliser de sang-froid, de réactivité et de ruse pour survivre !

Un monde futuriste extrêmement intriguant 


Nous sommes quelques années dans le futur. La guerre a fait rage et une bonne partie de l'Europe est ravagée. La population est extrêmement pauvre et n'a qu'un souhait : immigrer dans les Iles, le seul endroit où il fait bon vivre et où sont concentrées presque toutes les richesses du monde.
Dans les Iles, tout le monde se fait implanter un "téléphone" dans la tête. C'est une sorte de super ordinateur qui permet de mentalement prendre des notes, faire des jeux, enregistrer ce que l'on voit, écouter de la musique, faire des recherches, téléphoner... De plus, tout ce que l'on voit est retransmit sur La Toile. A la manière d'une télé réalité, il est possible de suivre une personne et de visionner ce qu'elle voir, qu'on la connaisse ou pas.
Paradoxalement, ce système cherche aussi à protéger la vie privée des habitants dont le GPS intégré ne permet pas de pister ces personnes et dont les écoutes téléphoniques sont impossibles.
Le fonctionnement de ce monde est compliqué et j'ai eu du mal à m'y immerger mais une fois dedans, je l'ai trouvé vraiment intéressant ! 

Mila vient du continent et avec son ami Julian, elle n'a qu'un objectif : rejoindre les îles pour obtenir un de ces fameux téléphones. Une fois qu'on en a un, on a tout a portée de main puisque tout ce qui est nécessaire à la vie de tout les jours. Les habitants ne sont même pas obligés de travailler, mais ils peuvent "contribuer" s'ils désirent avec de l'argent supplémentaire.


Une course poursuite non stop ! 

Lorsque Mila se fait arrêter, elle est envoyée dans un centre puis, après un interrogatoire, ils lui intègrent un téléphone basique dont presque toutes les options sont verrouillées. Le but est surtout de la surveiller pendant un temps. L'Agent a qui elle est reliée, Adam peut voir avec son téléphone tout ce que Mila voit, tout, avec 7 secondes de décalage.
Lors d'un scanner, ils se rendent compte qu'elle a déjà quelque chose dans la tête : un bombe ! Comment est-elle arrivée là ? Mila a se petite idée mais cela voudrait dire que Julian, son ami et mentor l'aurait trahie...
Parce qu'elle sait que les agents n'auront pas vraiment de considération pour son cas, Mila s'enfuie à toute jambe de l'institut. Elle doit être rapide et inventive puisque les agents suivent tous ses mouvements et Mila n'a que 7 secondes d'avance sur eux. 7 secondes qu'elle doit mettre à profit pour les mener sur des mauvaises pistes.

Et le décalage. Voilà tout ce qu'Adam lui avait laissé. Sept secondes. 

On ne s'arrête pas une seule seconde et pourtant, bah, je me suis ennuyée pendant bien 280 pages. Ca va tellement vite que je n'ai pas vraiment eu le temps de m'attacher à Mila qui ne fait que courir. Il y a trop d'action, ça va trop vite et j'étais un peu perdue de temps en temps.
Les passages qui expliquent le passé de Mila sont vraiment barbants au début du livre et s'améliorent un peu au fil des pages.
En fait, je crois que j'ai commencé à apprécier ma lecture dans les 80 dernières pages, quand le rythme ralentit et qu'on se concentre plus sur les personnages et la politique plutôt que sur la course.
Seul Adam, l'agent chargé de surveiller Mila, on sent que contrairement aux autres, il voit les failles de leur système et la violence gratuite. On le sent se ranger peu à peu, du coté de Mila. 

Bilan

J'attendais beaucoup de cette histoire mais ça n'a pas du tout fonctionné avec moi. Ca va trop vite, il y a trop d'informations et au lieu de me captiver, ça n'a plus ennuyée qu'autre chose.
Parce que j'adore les dystopies, je trouve que la partie politique aurait du être plus approfondie car pendant un très long moment, on dirait qu'elle ne sert que d'excuse pour justifier cette course poursuite. C'est trop superficiel. Dommage parce que le monde décrit était très intéressant, il aurait mérité d'être l'avant plan de l'histoire plutôt que juste le décors.



Je vous souhaite une belle soirée et une excellente fin de semaine.
Bisous



4 commentaires:

  1. Oh dommage pour la déception ! d'autant plus rageant que tu l'attendais avec impatience :(

    RépondreSupprimer
  2. Dommage que ce roman t'aie déçue :( Toutefois, ça ne me surprend pas car je vois beaucoup d'avis mitigés ! D'ailleurs, je ne compte pas le lire ... même si j'adore les dystopies ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, je ne le conseille pas vraiment...
      Après, si on aime l'action à gogo, ça peut plaire.

      Supprimer