Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

lundi 11 janvier 2016

Alice au Pays des Zombies de Gena Showalter - Une belle surprise originale !

Bonsoir,

Aujourd'hui, je vous présente, enfin, ma dernière lecture de 2015 : Alice au Pays des Zombies de Gena Showalter, le premier tome des Chroniques de Zombienland. 

Titre : Alice au Pays des Zombies
Saga : Chroniques de Zombieland (tome 1)
Auteur Gena Showalter
Date de publication : 2015 (2012 en VO)
Editions : Harlequin (MOSAIC)
Pages : 407
Résumé :
Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies.




Une histoire plus originale que je l'aurais cru 
Malgré les bonnes critiques que j'avais lu, je n'attendais pas énormément de cette histoire. La couverture était jolie (on ne se refait pas ^^) et le rappel évident au conte de Lewis Caroll m'intriguait. Je m'attendais à une banale histoire de zombies avec une romance cousue de fils blanc. Et bien, certes, il y a des zombies et de la romance, mais c'est carrément original !!

Qu'on lui coupe la tête !

Alice vit avec sa petite sœur qu'elle adore, sa mère qu'elle admire et son père qu'elle ne comprend pas. En dehors du fait qu'il est alcoolique, il est aussi persuadé que dès la tombée du jour, des monstres vont les attaquer pour les dévorer. A cause de cela, Alice et Emma n'ont pas le droit d'être à l'extérieur de la maison lorsqu'il fait nuit. Toute la famille doit rester barricadée dans la maison où le père fait le guet, armé.
Alice et Emma ont peu de vie sociale et de distractions... Le jour de ses 16 ans, Alice demande à le célébrer, enfin, à l'extérieur, pour que sa sœur puisse participer au spectacle de danse de son école. C'est ce fameux soir que toute sa famille va être dévorée par des monstres, sous ses yeux.

Alice n'arrive plus à dormir depuis la nuit de son anniversaire. Elle passe ses nuits à surveiller les monstres, comme son père avant elle. Elle est forcée d'aller vivre chez ses grands parents et de changer de lycée pour la nouvelle rentrée. Elle va s'y faire une vraie meilleure amie, Kat mais aussi se retrouver mêlée à la bande de castagneurs du lycée. En effet, les membres de la bande de Cole arrivent généralement couverts de bleus et de cicatrices. 

Ne t'inquiète pas. Te voilà dans mon monde, maintenant. Je t'apprendrai comment y survivre. 

J'ai particulièrement aimé la manière dont Cole et Alice tournent autour du pot. Ils connaissent tous les deux l'existence des monstres mais il ne veulent pas être celui des deux qui l'admettra.
Ensuite, j'ai trouvé très intéressant le fait que seuls certains humains soient capables de voir les zombies et de se battre contre eux. Les batailles sont d'ailleurs très bien décrites et assez originales.


Un léger manque d'émotion
Alice, elle a 16 ans et toute sa famille se fait bouffer devant elle et je n'ai pas ressenti une once de tristesse. On assiste à 3 enterrements dans le livre et pas une larme de ma part (alors que je suis une grande pleureuse).

C'est franchement mon seul bémol à cette histoire. Les zombies sont très bien amenés. J'ai beaucoup aimé le développement de l'histoire entre Cole et Alice, son amitié avec Kat mais aussi avec les autres membres de la bande . Les batailles sont bien menées et l’intrigue pleine de rebondissements.

Malgré tout, on s'attache énormément à Alice. On la comprend et notamment lorsqu'elle se décide à aller se battre contre les zombies la nuit, tout en sachant qu'elle va décevoir ses grands parents.
Mes grands parents avaient tout fait pour moi, et je ne leur causais que du chagrin et des soucis. Et le pire, c'est que que je savais que cela continuerait. 



Il manque un "je ne sais quoi" qui fait que je n'ai pas été complètement happée par ce livre même si j'ai beaucoup aimé l’originalité de l'histoire. Les personnages sont sympas et l'histoire entraînante mais ce n'est pas mémorable pour autant. J'ai beaucoup aimé les petites références au conte de Caroll avec le lapin blanc et les titres des chapitres.
J'ai quand même hâte de lire le second tome pour découvrir la suite des aventures d'Alice ! 
D'ailleurs, il figure dans mon ABC challenge 2016.

Je vous embrasse et vous souhaite de belles lectures !!
♥ ♥ ♥ ♥ ♥



10 commentaires:

  1. Je suis toujours intéressée par les réécritures d'Alice, donc je note ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quelques petits rappels mais on est quand même loin du conte original.
      Ca n'empêche que j'ai adoré ces petits clins d'oeil et l'histoire est franchement pas mal !

      Supprimer
  2. Il est dans ma WL depuis tellement longtemps, mais juste à cause de sa couverture, maintenant grâce à toi je sais enfin de quoi ça parle et du coup j'ai encore plus envie de l'acheter :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas le meilleur livre que j'ai lu de l'année (c'est ma dernière lecture de 2015) mais c'est quand même pas mal ! J'ai été agréablement surprise.

      Supprimer
    2. Je sais pas si tu as lu l'éveil des Macchabs de Ti Drago, mais vu ta chronique j'ai l'impression que c'est un peu similaire, et comme les deux premiers tomes de cette saga étaient pour moi des coups de cœur, j'ai très envie de me lancer là dedans :)

      Supprimer
    3. Je ne connais pas, je suis aller lire le résumé et ça à l'air pas mal !

      Supprimer
    4. Contente de t'avoir fait découvrir quelque chose :)

      Supprimer
  3. Je n'ai pas encore découvert cette saga mais j'ai le premier tome en ebook ! J'espère aimer :) Toutefois, je ne me base pas sur mes larmes car je ne pleure jamais pour un livre et c'est difficile que ça vienne pour un film alors ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, je suis une pleureuse ! Si je en pleure pas devant un film, c'est vraiment que les acteurs ont mal fait leur boulot et pour les livres, c'est pire !

      Supprimer