Retrouvez-moi aussi sur...

16 novembre 2015

The Revolution of Ivy - Une fin parfaite pour cette dystopie que j'adore

Hello !

La semaine dernière, le jour que j'attendais depuis des mois est arrivé : The Revolution of Ivy d'Amy Engel est sortit !!!!
J'ai tellement adoré le premier tome : The Book of Ivy ♥ que je l'avais relu juste avant la sortie du tome 2. 

Allez, Ivy, tu peux le faire ! Ce n'est pas ma propre voix qui m’encourage, mais celle de Bishop. Je l'imagine à mes côtés : il me regarderait droit dans les yeux et attendrait que je poursuive.
...
Je sais que penser à Bishop est un luxe que je ne peux guère me permettre.
  

Titre : The Revolution of Ivy
Saga : The Book of Ivy
Auteur : Amy Engel
Date de publication : 5 novembre 2015 (3 novembre 2015)
Editions : Lumen
Pages : 322 pages
Résumé :
J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.


De l'autre coté de la clôture 
On retrouve Ivy exactement là où on l'avait abandonnée, de l'autre coté de la clôture, en quête de la rivière, indispensable pour survivre. Ivy n'a jamais vécu dans l’opulence mais de là à se battre contre
un chacal, un violeur et attraper un lézard à mains nues pour se nourrir, il y a un certain gap !
Le monde est bien hostile et il est impossible pour Ivy d'y survivre seule. Elle part donc en quête d'une ville où elle pourra passer l'hiver qui arrive. 

Peut-être m'en serais-je mieux tirée si j'avais été expulsée avant de rencontrer Bishop ? Avant de m'habituer à avoir quelqu'un qui m'écoute, qui marche à mes cotés .
Avant d'être aimée, je supportais mieux la solitude. 

Très rapidement Ivy va tomber sur Ash et Caleb, un frère et une soeur qui vont l'inclure dans leur groupe et plus tard, toute une communauté où elle va devoir faire ses preuves. Ils la voient comme la fille de Justin Westfall qu'ils adulent et non pas comme une Lattimer.
Pour se protéger, elle va devoir mentir et renier qui elle est et surtout, renier Bishop.

J'ai directement adoré Ash, elle est drôle, pimpante, optimiste et a un bon cœur. Elle prend directement Ivy sous son aile et encourage son frère, qui se montre plus réticent, à faire de même. Ils vont apprendre à Ivy à poser des pièges, chasser, découper des animaux, lancer des couteaux... Tout ce qu'il faut pour survivre à l'extérieur. Une fois que Caleb donne sa confiance, il devient lui aussi un personnage sur lequel on peut compter et petit bout de famille, c'est exactement ce dont Ivy avait besoin. 


Une suite extrêmement bien menée 
Globalement, le roman est découpé en 3 grandes parties.
Dans un premier temps, on suit donc Ivy qui s'adapte dans le petit groupe avec Ash et Caleb, dans la forêt. J'ai vraiment adoré voir Ivy évoluer et se créer de vraies amitiés solides. C'est une première pour elle avec la famille qu'elle a eu et qui l’empêchait de créer des relations qui auraient pu la soustraire à l'emprise de son père et de sa garce de soeur.


Ensuite, un personnage masculin fait son apparition (je ne vous en dit pas plus pour ne pas vous spoiler) et la réaction d'Ivy m'a vraiment surprise. Je m'attendais vraiment à une autre attitude de sa part et pendant quelque temps, j'ai été déçue. Puis j'ai compris : Ivy a tellement aimé Bishop que quand elle s'est retrouvé seule, elle a créé de nouvelles barrières autour de son coeur pour ne plus jamais ressentir la douleur qu'elle a eu lorsqu'elle a été séparée de lui. Heureusement que ce fameux jeune homme est la perfection incarnée et a une patience infinie envers elle.

Sur tant de points, je suis plus forte qu'au moment de mon expulsion. Pourtant mon coeur s'est recroquevillé sur lui-même, sans arrêt sur ses gardes. Je suis capable de survivre ici, je le sais. La véritable question, c'est : Ai-je la force de vraiment vivre ? 

Je ne savais pas vraiment comment je voulais voir finir cette histoire... Est-ce que quand le bonheur commence à s'installer, ça vaut vraiment le coup d'aller ressasser le passé ? Pour moi (et d'autres personnages), c'est clairement non mais Ivy a un goût d’inachevé. La situation à Westfall s'est dégradée et il est temps d'aller arranger les choses... Là encore, Ivy m'a surprise mais j'ai fini par admettre que c'est bien elle qui avait raison... Malheureusement, certaines personnes sont pourries jusqu'à la moelle et nous décevront toujours, peut importe le nombre de chances qu'on leur donne.


Bilan
Encore plus que dans le premier tome, Ivy apprend lentement à se dévoiler, à faire confiance et à aimer. J'ai trouvé ce tome plus lent que le premier mais également plus profond, plus aboutit.
Les personnages principaux sont peu nombreux mais tellement attachants que j'ai tremblé, ri et un pleuré avec eux.
Ivy a été une excellente saga même si 2 tomes, c'est bien court...

Tous les secrets que j'ai gardés sont comme les couches d'un oignon. On épluche, on épluche, et il y en a toujours un en réserve. 


Je garde ne place de choix pour mes deux romans dans ma bibliothèque car je les relierai assurément (et aussi parce que les couvertures sont vraiment magnifiques !).

Si vous n'avez pas encore découvert ces deux romans, je ne peux que vous conseiller de foncer, c'es franchement génial ! 

Et je tiens à remercier les éditions LUMEN d'avoir été si réactifs dans la traduction du roman. En effet, nous l'avions en français seulement 2 jours après la VO !!


Je vous souhaite une bonne journée et de bonnes lectures en perspective ! 
♥ ♥ ♥ ♥ ♥



2 commentaires:

  1. j'ai l'impression d'être la seule mais franchement je le trouve très moyen...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien d'avoir des avis divers ! Je vais aller lire ta chronique.

      Supprimer