(Red Rising #1) Red Rising, Pierce Brown


Date de publication : 28 janvier 2014 (VO : 2014)
Titre VO : Red Rising, book 1
Edition : Hachette
Pages : 476
Genre : Dystopie
Prix : 7,95€ en papier / 7,49€ en numérique
Lien d'achat : Amazon

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

Hier, j'ai relu presque d'une traite le premier tome de Red Rising et du coup, j'avais envie de remettre ma chronique au goût du jour puisqu'elle datait quand même de 2015 ^^ 

Une dystopie violente et captivante 


Bon, je crois que je dis ça à chaque fois que je lis une dystopie mais là, ils ont vraiment fait fort ! Nous somme au moins 700 ans dans le futur, la Terre n'est plus vraiment habitable et nous avons transformé la Lune en astroport afin de nous rendre plus facilement sur les différentes planètes du système solaire colonisées. 
La démocratie est morte, une nouvelle hiérarchie a été basée sur un code de 14 couleurs. La génétique et la chirurgie ont modifié la couleur de notre peau, de nos cheveux, de nos yeux et nous a marqué de symboles afin de nous identifier. Chaque couleur a une fonction : on va des Ors qui gouvernent et ont tous les pouvoirs aux rouges esclaves ouvriers qui font les tâches les plus ingrates.

Darrow est un rouge, il travaille dans une mine est se satisferait presque de sa condition. Eo, sa femme, voit un avenir plus grand pour son mari et va tout faire pour qu'il devienne un rebelle, luttant pour la fin de l'esclavage. 
J'ai tout de suite adoré Eo avec ses idées et c'est le personnage qui a engendré ma première crise de larmes... 

"Tu ne te bats pas pour les détruire, tu te bats pour le rêve d'Eo. Pour ta famille, qui est encore en vie. Pour tout un peuple." 

Après l'épisode méga dramatique du début de l'histoire, Darrow va devenir l’instrument des révolutionnaires. Un Sculpteur va lui changer sa couleur et ses symboles pour faire de lui un Or afin qu'il entre à l'institut et infiltre les ennemis. 

Je suis vraiment super fan de cette histoire, de cette intrigue. Le début est assez lent pour bien poser et le décors, et le caractère de Darrow. Parce que Darrow, ce n'est pas du tout le révolutionnaire, celui qui rêve secrètement depuis toujours de renverser l'ordre établi depuis des décennies. C'est le type qui n'a rien demandé à personne et qui, contre sa volonté va se mettre à servir une cause ! C'est son envie de vengeance va le motiver, son envie d'aller couper la tête d'un de ces foutus Sans-Égal ! 
Et à partir du moment où l'on met les pieds dans l'Institut, le rythme change du tout au tour. A aucun moment on n'aurait pu imaginer ce genre d'épreuve à la Hunger Games à l'échelle x30. J'ai aimé les parallèle avec les dieux de l'Olympe mais surtout toute cette ambiance "survie" où Darrow va être obligé de se battre, de tuer mais également de forger des alliances et même se lier d'amitié avec d'autres Ors.


"Ce qui serait préférable, c'est qu'i n'y ait pas d'esclaves." 

J'adore toujours le moment dans une dystopie où le héros se rend compte que tout n'est pas tout noir ou tout blanc. Certes, les rouges sont en esclavage mais ce n'est pas forcément la faute des Ors ou du moins pas de tous les Ors. Darrow va l'apprendre au cours de ces mois, en forgeant non pas seulement des alliances mais aussi et surtout des amitiés. Certains personnages sont absolument géniaux   comme Roque, Sevro, Quinn, Léa, Pax, ou encore Mustang... 

Il y a des rebondissements toutes les deux pages avec des personnages principaux assassinés, des trahisons, des nouvelles alliances, des nouveaux plans...
Je n'arrivais plus à lâcher mon livre !
Le rythme est complètement dingue et c'est super intelligent, bien écrit et captivant.
C'est le genre de roman qui fait pleurer, hurler, qui met en colère mais qui, en même temps, fascine par sa complexité. Comme Darrow, on n'apprend que les grands au pouvoir n'ont pas reçu tout ça du jour au lendemain, qu'ils ont du se battre, dans tous les sens du terme et que partout, on peut trouver de belles personnes. 


La stratégie de Mustang, c'est le rêve d'Eo.

Bilan

J'ai adoré les personnages principaux qui sont bien plus malins que les autres et qui prouvent qu'on peut gagner une guerre sans tout écraser sur son passage et surtout, sans esclaves, en gagnant la confiance des autres. 
Red Rising est un roman ultra complexe et addictif que je ne peux que vous conseiller !

Pour la petite info, j'ai prévu de me faire un marathon Red Rising au cours des deux prochaines semaines puisque j'ai lu le 2 en 2016 mais que je n'en garde pas beaucoup de souvenirs, et que je n'ai pas encore lu le 3 alors que le 4 vient de rejoindre ma PàL ^^ (Il est sorti le 12 septembre et vu les premiers échos, il parait génial !!) 



Bonne soirée
Bisous
💛

Camille

3 commentaires:

  1. j'ai passé un bon moment même si ce n'est pas un coup de coeur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de coup de coeur pour moi non plus mais j'ai beaucoup aimé.

      Supprimer
  2. je ne l'ai toujours pas lu, mais à chaque fois que je passe devant, je suis tentée ! mais je recule la lecture, étant toujours plongée dans la rentrée littéraire /décès/

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres