Retrouvez-moi aussi sur...

29 juin 2015

Fangirl, Rainbow Rowell



Titre : Fangirl
Auteur : Rainbow Rowell
Date de publication : 2014 (2013 en VO)
Editions : Castelmore
Pages : 505

Après une relecture de ce roman que j'adore, j'ai voulu mettre à jour mon article parce que je l'ai encore plus aimé cette fois ! Et je suis certaine que je le relirai une troisième fois l'année prochaine ♥


Une héroïne indépendante et solitaire 

Tiens, une romance dont la narration est à la 3ème personne, c'est assez rare pour être souligné. J'aime bien, ça change ! Ca reste un point de vue interne : on ne connait que les pensées de Cath mais on a un peu plus de recul.

Cath, je l'ai adorée ! C'est typiquement le personnage adulescent dans lequel je me reconnais, une "adulte en période d'essai" : elle est mature pour plein de choses mais reste plus enfant pour certaines choses. Elle voit le monde comme derrière un écran :
"Tandis qu'elle se rendait à son premier cours, Cath avait l'impression de jouer le rôle d'une de ses étudiantes fraîchement débarquée qu'on voit dans ces films qui dépeignent naïvement le passage à l'âge adulte". 
Je me reconnais tellement dans ces mots. Comme Cath, je ne suis pas trop fêtes et je suis très solitaire et j'ai parfois l'impression d'observer les gens comme s'ils font partie d'un monde dans lequel je suis spectatrice.
Elle a d mal à aller vers les autres et franchement... elle n'en a pas vraiment envie non plus.


L'histoire d'une année à la fac : des cours et des rencontres

Cath va en cours mais rentre directement dans sa chambre après. Elle ne parle pas à sa colloc' Reagan, très vive :
"La jeune fille n'avait pas l'air du genre à vouloir passer ses soirées à faire des tresses à Cath en lui confiant combien c'était bon d'avoir enfin trouvé une amie ; et c'était un indéniable bon point."
Si Cath a toujours été plutôt solitaire, elle n'a jamais été seule avant la rentrée puisqu'elle avait Wren, sa soeur jumelle avec laquelle elle partageait sa chambre avant d’entrer à la fac. Mais si Wren et Cath sont presque identiques physiquement, elles sont de plus en plus différentes mentalement. Wren ne veut plus être collée à sa soeur, ne veut plus passer ses soirées à écrire des fan-fictions sur Simon Snow, ne veut plus être mêlée aux drames de son père... Et ça, Cath a beaucoup de mal à l'accepter. Elle va donc se réfugier encore plus dans son monde de mages dont les histoires comptent des milliers de lecteurs.
Du coup, j'ai trouvé Wren assez égoïste et j'ai eu du mal avec elle.

Heureusement, Reagan va faire de Cath son défi personnel !! Elle va la prendre en main et la faire sortir un petit peu (au moins jusqu'à la cafétéria). Cette fille est super top ! Alors qu'elle paraissait un peu désagréable au premier abord, j'ai beaucoup aimé la façon dont se développe leur amitié, comment Reagan va aider et épauler Cath quand elle a vraiment besoin d'une amie.
"- Difficile de ne pas avoir pitié de toi, en même temps, rétorqua Reagan. T'es as mal pathétique. ... Je me sens vraiment mal pour toi, ma pauvre. C'est pour ça que j'ai décidé d'être ton amie."
Coté masculin, deux personnages se démarquent : Levi, mon gros coup de coeur, c'est le mec le plus gentil et serviable de la terre, petit ami de Reagan, il est toujours fourré dans la chambre des filles ; l'autre c'est Nick de son cour de littérature avec qui Cath prend rendez-vous deux fois par semaine pour écrire. Elle s'imagine bien avec lui mais n'osera jamais faire le premier pas.
"- Je ne suis pas vraiment sûre d'être douée pour ça... Les rapports garçon-fille... Humain-humain, même. Je ne fais confiance à personne, et plus je tiens à quelqu'un, plus je suis convaincue que cette personne va finir par se lasser de moi et partir."

Une histoire de famille

Fangirl, ce n'est pas juste les péripéties de Cath, étudiante de première année le joue et Magicath, auteur de fanfiction la nuit. C'est une belle histoire sur la famille : les rapports entre deux soeurs inséparables qui se détachement, les retrouvailles avec une mère qui les a abandonnées, un père acharné de travaille qui oscille à la limite de la folie...
J'ai trouvé tous ces passages très vrais, et j'aimais beaucoup les réactions de Cath vis à vis de tout ce petit monde.

Bilan 

Les 500 pages se lisent à la vitesse de la lumière !
C'est une histoire sans rebondissements toutes les deux pages, c'est juste une tranche de vie. Une tranche de la vie de Cath qui va faire des choix : s'impliquer ou non dans des relations avec des vrais humains ? Ecrire de la fiction ou rester sur la fanfiction ? Vivre sa vie ou l'écrire ?
J'ai lu que certaines avait trouvé ça plat, moi j'ai complètement été emportée par la jolie plume de Rainbow Rowell et la vie de Cath. 

J'ai ri, gloussé, dit "Awwww..." un nombre incalculable de fois. 
J'ai été autant captivée par l'histoire de Cath que par ses fanfictions dont j'ai adoré les extraits. 
Ah, et j'ai adoré Lévi aussi ♥, genre vraiment adoré ! 


Bisous et bonne lecture !
♥ ♥ ♥





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire