Retrouvez-moi aussi sur...

30 mars 2015

D'un commun accord, la suite à la hauteur de Cherche jeune femme avisée

Bonjour,

Je vous avais parlé lundi dernier de mon gros coup de coeur pour Cherche jeune femme avisée de Sophie Jomain. Une semaine plus tard, je reviens avec la suite : D'un commun accord, un roman qui m'a sacrément surprise mais que j'ai tout autant adoré. 

Titre : D'un commun accord
Saga : Cherche jeune femme avisée (tome 2)
Auteur : Sophie Jomain
Date de Publication :  14 janvier 2015
Edition : J'ai lu
Résumé : 
« Jane, que serais-tu prête à faire pour expier tes fautes ? »
Escroc, voleur, menteur, tricheur… Les adjectifs n’ont jamais manqué pour définir Martin Legrand.
Égoïste, vénale, jalouse, sournoise, des épithètes qui ont toujours collé à la peau de Jane Stewart. Mais cette fois, elle est prête à se faire pardonner. Ils reprendront les choses là où ils les avaient laissées. Avant l'accident, avant que leur vie ne vole en éclats.



Des personnages auxquels je n'aurais jamais cru m'attacher ! 
Franchement, s'il y a bien deux personnages que je n'ai vraiment pas aimé dans Cherche jeune femme avisée, ce sont Jane et Martin. Du coup, quand j'ai commencé à lire cet histoire, j'ai fait une drôle de tête. J'étais vraiment loin d'être emballée. 
A peine le premier chapitre terminé, j'avais complètement changé d'avis : avec Martin en narrateur, je l'ai pris en pitié et je commençais même à l'apprécier alors que je vouais une haine sans pitié envers Jane ! 
Et là, nouveau twist, Jane devient la narratrice et peu à peu, je me mets à re-mépriser Martin et j'aimais Jane de plus en plus. 
Bref, c'était mal partit mais plus on avance dans la lecture plus on s'attache à Jane et Martin qui malgré leurs défauts, sont tellement perdus qu'on a désespérément envie de les aider. 



Une romance ultra sexy ! 
Autant Cherche jeune femme avisée était plutôt de la Chicklit avec quelques scènes plus hot, D'un commun accord est carrément plus Romance/New Adult
Si Jane se pâme d'amour pour Martin, ce dernier n'a qu'une chose en tête se venger de ce qu'elle lui a infligé. Très mal à l'aise depuis son amputation, il n'a pas osé faire des rencontres au cours des dernières années. Du coup, il va proposer à la pauvre Jane qui est prête à tout pour se faire pardonner, d'être à son entière disponibilité pendant les quelques semaines qu'elle va passer en France. 
Evidemment Martin aura du mal à n'éprouver que de la haine pour la jolie américaine qui est loin d'être la garce calculatrice qu'elle était... 

Que voulait-il ? Il n’en savait rien. Et c’était exactement pourquoi il était si désœuvré. Jusqu’alors, il était persuadé de la justesse de ses choix et de ses actes, mais en une nuit, en quelques heures, Jane avait détruit une à une ses convictions. La tendresse qu’il ressentait pour elle était toute nouvelle, l’affaiblissait, et il n’était pas certain d’aimer ça.
Ou peut-être que si. Trop. C’était inexplicable.
Il serra les mâchoires.
Il ne savait pas. Il ne savait plus.



Une leçon d'acceptation de soi
Martin en veut terriblement à Jane d'avoir été si insouciante d'avoir créé l'accident de voiture qui a changé sa vie. Il va devoir apprendre à s'accepter comme il est devenu pour pouvoir avancer. 
Le sentiment d’injustice est toujours très ancré chez les personnes ayant été privées d’un membre. Qu’ils en soient la cause directe ou non, ils ont besoin de trouver un responsable à leur situation. Quelque part, ça les rassure.
Dans le cas de Jane, il ne fat pas uniquement qu'elle fasse en sorte que Martin lui pardonne, elle doit aussi se pardonner à elle-même.  



L'importance de la famille 
Martin et Jane ont tous les deux grandi sans l'amour de leurs parents. Ils vont devoir y faire face de différentes manières. Dans le cas de Jane, il va falloir qu'elle apprenne à être plus indépendante et faire ce qu'elle veux vraiment. Pour Martin, il va devoir à l'inverse, apprendre à pardonner à ses parents et apprendre le sens de la famille lorsque sa petite sœur va débarquer à l'improviste chez lui. 
Jane était une étrangère pour ses parents, et ils étaient des étrangers pour elle. Ils avaient trop longtemps décidé de la conduite qu’elle devait tenir pour ne pas leur faire honte – même ses études d’avocate, Jane ne les avait pas choisies. Son père et sa mère l’avaient exigé. À présent, la jeune femme était autonome, elle avait de l’argent, beaucoup d’argent, une tête bien faite et une vie saine, et elle ne leur permettrait jamais plus d’imposer leur loi.



Tout comme l'avais été le premier tome de cette saga, D'un commun accord est un vrai coup de coeur. J'ai adoré voir l'évolution de Jane et Martin dont je suis devenue complètement fan. J'ai dévoré cette histoire en une journée !! C'est une romance qui m'a faite vibrer et je félicite Sophie Jomain pour décrire si bien les sentiments en montagnes russes des personnages. 
J'ai aussi beaucoup aimé retrouver Adrien et Gabi qui vivent leur parfaite petite vie de couple. De plus, on amorce peu à peu la prochaine histoire de coeur qui tournera autour de l'oncologue St Armand...

Vivement la sortie du tome 3 !!

Je vous fait des bisous et vous souhaite une bonne lecture !
♥ ♥ ♥



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire